Étude secotielle du vin au royaume-uni

1574 mots 7 pages
Etude sectorielle I. L’offre

a. La production locale
La production de vin au Royaume-Uni est très faible. En 2007 la superficie totale des 350 vignobles et des 105 entreprises vinicoles britanniques couvrait 800 hectares. La moitié des vignes sont de petites surfaces, en effet elles ne dépassent pas les un hectare. Evolution de la production de vin | 2005 | 2006 | 2007 | Production de vin (milliers d'hectolitres) | 12,0 | 13,0 | 25,0 | Part de la production nationale de vin dans la production mondiale de vin (en %) | 0,0 | 0,0 | 0,0 |

L’offre est donc principalement originaire de pays extérieurs, la production intérieure ne représentant que 0.1% de la consommation nationale. De ce fait, n’étant pas à même de satisfaire sa propre demande, le pays est contraint d’importer la quasi-totalité de sa consommation.

b. Les importations
Le Royaume-Uni est le premier importateur mondial de vin et la France en est le principal fournisseur. En effet la part des importations de vin français dans les importations totales s’élève à 39.35% en valeur et 20.11% en volume.
Les principaux fournisseurs en valeur | Valeur (millions USD) | Part des importations (%) | France | 2.084,30 | 39,35 | Australie | 835,67 | 15,78 | Italie | 534,69 | 10,09 | Espagne | 359,87 | 6,79 | Chili | 309,99 | 5,85 | Autres | 1.172,75 | 22,14 | Total | 5.297,27 | 100,00 | La France et l’Australie sont les deux principaux fournisseurs de vin sur le territoire du Royaume-Uni. Le volume des importations françaises est légèrement plus faible que celui de l’Australie cependant la valeur de ces importations sont nettement plus élevée. De ce fait la France se positionne sur une gamme de prix beaucoup plus élevée que l’Australie.
L’Italie, troisième importateur de vin à la fois en volume et en valeur ce qui la positionne dans le milieu de gamme.
Les parts de marché du Chili et de l’Espagne sur la valeur des importations du Royaume-Uni excédaient celles sur

en relation