Cas pratique, preuve des droits subjectifs

Pages: 3 (609 mots) Publié le: 4 mai 2012
Cas Pratique n°7
Les époux X ont un lien de filiation avec Y étant leur gendre. X ont remis en chèque 5000 Euros à Y lors d’un diner devant témoins afin de l’aider à surmonter ses sérieusesdifficultés financières. Ce prêt a été constitué sans qu’aucun acte ne soit établi. Suite à l’annonce d’une récolte catastrophique, une demande de remboursement est faite par les époux X. La personne refusede rembourser l’argent prêter, au motif que l’argent a été donné. D’après l’article 1315 du Code civil, la charge de la preuve repose donc sur les époux X.
Nous sommes donc face à un acte excédant lasomme 1500 Euros, dont la preuve doit théoriquement être apportée par écrit d’après l’article 1341 du Code civil. Il s’agira donc de savoir s’il peut être prouvé, en l’absence de tout acte juridique,que les époux X ont bien prêté 5000 Euros à Y et de quelle manière cela peut-il être prouvé.
Ici la règle applicable est l'article 1341 du code civil qui exige que tout actes excédant la somme de1500 Euros soit passé soit devant notaire, soit sous seing privé. Cela signifie que la preuve d'un prêt de plus de 1500 Euros ne peut, en principe, être rapportée que par un écrit reconnu comme preuveparfaite.
En l'espèce la somme excède 1500 Euros et il n'existe aucun acte juridique faisant preuve du prêt. Le principe recouvre néanmoins des exceptions qui permettent de faire la preuve de l'acte(serment décisoire, aveu judiciaire, copies simples d'original existant, matière commerciale) ou qui ouvre au principe de la liberté de la preuve.
Nous étudierons donc ici les possibilitésraisonnables de revenir au système de la liberté de la preuve, et les preuves parfaites éventuelles.
Les époux X semblent pouvoir prétendre que, par la situation convivial d’un repas et par les liens familiauxqui les uni à Y, ils étaient dans l'impossibilité morale de faire dresser à leur gendre une reconnaissance de dette. Si cette impossibilité est reconnue par le juge, le principe n'est alors plus...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cas pratique- droit de la preuve
  • La preuve des droits subjectifs
  • La preuve des droits subjectifs
  • la preuve des droits subjectifs corrige
  • La preuve de droit subjectif
  • La preuve des droits subjectifs
  • Lae preuves du droit subjectif
  • Preuve de droits subjectifs

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !