Cours de droit constitutionnel

63263 mots 254 pages
Caractéristiques de la Cinquième République : - régime parlementaire rationalisé - longévité - ambiguïté : régime dit semi-présidentiel (régime parlementaire mais avec un PDR élu au SUD et doté d’une forte influence) - régime à géométrie variable : rôles respectifs du PDR et du Gouvernement varient selon les périodes (cohabitation / primauté présidentielle) - nombreuses révisions - aujourd’hui contestée : on parle de plus en plus de passer à une Sixième République

CHAPITRE PREMIER LES ORIGINES DE LA CINQUIEME REPUBLIQUE

La Cinquième République naît en 1958, alors que la France s’est enlisée dans le conflit algérien et vit sous la menace d’une guerre civile. Pour bien comprendre la Cinquième République, il faut avoir à l’esprit qu’elle a été construite en réaction aux faiblesses des deux régimes antérieurs : la Troisième République (18751940) et la Quatrième République (1946-1958). Au cours de ces deux Républiques, la France a connu une dérive du régime parlementaire, qui s’est caractérisée par une concentration du pouvoir entre les mains du Parlement : bien que ces les textes constitutionnels les ait conçus à l’origine comme des régimes parlementaires équilibrés, la pratique les a fait évoluer vers le régime d’assemblée. La toute puissance du Parlement entre 1875 et 1958 a conduit à un phénomène d’instabilité gouvernementale quasi-permanente. L’expression « parlementarisme à la française » a été inventée pour désigner ce déséquilibre institutionnel qui a duré plus de 80 ans. La Constitution de 1958 repose essentiellement sur la volonté de ses rédacteurs de rompre avec le modèle des Troisième et Quatrième République. Après avoir étudié ces deux régimes en mettant en évidence leurs faiblesses (section 1), nous examinerons les conditions très particulières dans lesquelles la Cinquième République a été mise en place (section 2).

1

Section 1 Les leçons du passé Sous-section 1 La Troisième République

§ 1 - Les débuts hésitants de la Troisième République

en relation

  • Cours droit constitutionnel
    3150 mots | 13 pages
  • Cours de droit constitutionnel
    1086 mots | 5 pages
  • Droit constitutionnel - Cours
    37293 mots | 150 pages
  • Cours droit constitutionnel
    27062 mots | 109 pages
  • Droit constitutionnel, cours
    4603 mots | 19 pages
  • Cours de droit constitutionnel
    64923 mots | 260 pages
  • DROIT CONSTITUTIONNEL COURS
    31088 mots | 125 pages
  • Cours de droit constitutionnel
    34957 mots | 140 pages
  • Cours droit constitutionnel
    7830 mots | 32 pages
  • Cours de droit constitutionnel
    25288 mots | 102 pages