Droit et morale

343 mots 2 pages
Le droit entretient des rapports avec la morale.
En effet, toute vie sociale repose nécessairement sur une organisation juridique. Une société a forcément besoin de droit parce que sans règles de droit, c'est l'anarchie ou le régime du plus fort.
Le droit diverge de la morale au niveau des sources et des contenus, des buts et des sanctions mais cela n'exclut pas pour autant des influences mutuelles.

I- Le droit indépendant de la morale
A- Différences au niveau des sources et des contenus
B- Différences au niveau des buts et des sanctions

II- Les influences mutuelles
A- La morale, inspiratrice du droit
B- Le droit, en avance par rapport à la morale
Les buts et les sanctions du droit et de la morale sont différents.
La morale a pour but le perfectionnement de l'individu or le droit assure un minimum d'ordre social. La règle de droit est conçue par la masse, elle ne vise par l'excellence, elle vise d'être appliquée par tout le monde, la règle de droit est mesurée, c'est en cela qu'elle diverge de la morale car la morale est beaucoup plus exigeante, elle n'est pas mesurée contrairement aux règles de droit.
Ensuite, ces deux notions sont aussi assorties de sanctions différentes. La violation d'une règle morale est sanctionnée au niveau de la conscience par exemple le sentiment de culpabilité alors que la sanction de la règle de droit est externe, elle provient de l'autorité publique.

Il semble que droit et morale soient intimement liés, dès lors qu'il s'agit de juger une affaire ou de proposer une loi. Cependant, ceux-ci n'en sont pas moins distincts. En effet, tandis que le droit possède une fin intrinsèque pour la société dont il régit le fonctionnement, la morale recherche le bien de l'homme, à long terme. L'opposition entre la temporalité du droit et la spiritualité de la morale resurgit tout au long du processus reliant la création de la règle de droit en amont par le législateur à son application la plus équitable possible en aval

en relation

  • Droit et morale
    1512 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1565 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1026 mots | 5 pages
  • Le droit et la morale
    1360 mots | 6 pages
  • Droit et morale
    1172 mots | 5 pages
  • Le droit et la morale
    1586 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1257 mots | 6 pages
  • Le droit et la morale
    777 mots | 4 pages
  • Droit et morale
    1155 mots | 5 pages
  • Droit et moral
    1030 mots | 5 pages