Est-ce légitime pour un gouvernement de dissimuler de l’information à sa population ?

Pages: 7 (1635 mots) Publié le: 6 mai 2010
Tous les philosophes aiment croire que leurs idées vont ébranler et changer le monde dans lequel ils sont nés. Effectivement, il arrive parfois qu’une nouvelle théorie philosophique transforme les mentalités. L’utilitarisme, théorie d’abord été énoncée par David Hume (1711-1776) et ensuite retravaillée par Jeremy Bentham (1748-1832) et Jon Stuart Mill (1806-1873) en est un très bon exemple!Ayant eût une influence considérable, nous sommes aujourd’hui tenu d’aller en partie à l’encontre de cette théorie utilitariste, à laquelle plusieurs s’accrochent encore, pour répondre à la question révélée en classe puisque nous croyons avec conviction que la franchise devrait assidûment et à tout moment être mise en pratique, surtout dans le domaine de la politique. Est-ce légitime pour ungouvernement de dissimuler de l’information à sa population ? Les utilitaristes, ayant comme principe central de satisfaire le plus grand nombre de gens possible, ne seront pas nécessairement contre les cachotteries dont les gouvernements sont capables alors que notre opinion sera tout autre!
Pour les utilitaristes, le plaisir est le bien ultime et le mal réside dans la douleur. Une action quiproduira un excédent de plaisir, par rapport à une autre plus douloureuse, sera meilleure sur le plan moral et parallèlement, une vie heureuse est celle dans laquelle les plaisirs sont davantage plus nombreux que les déplaisirs. De manière à écarter les accusations d’égoïsme envers l’utilitarisme, J.S. Mill ajoute à sa théorie que chaque être sensible compte pour un, donc le plaisir ne vaut guerre plusd’un individu à l’autre et il en est de même pour la douleur. En d’autres mots, le bien-être de chacun est égal. Une fois ce principe admis, ce ne sont alors plus les intérêts égocentristes qui commandent, mais le bonheur du plus grand nombre. Effectivement, il s’agit de construire une ‘’arithmétique des plaisirs’’ qui permettra d’unir le bonheur du plus grand nombre de personnes possible,voir de tous. La morale n’est désormais plus ‘’écrite dans le ciel’’, mais elle dépend du bonheur des êtres sensibles qui habitent le monde. Ce principe demande qu’en toutes occasions, lorsqu’arrive le moment où nous devons faire un choix entre deux actes ou deux règles, nous devons pencher vers ce qui engendre les meilleures conséquences pour tous les concernés. Ainsi, une conduite bonne oumauvaise dépend de ses conséquences, donc aucune action n’est interdite à moins qu’elle ne porte préjudice aux autres. C’est comme cela qu’un plus grand bonheur comparativement au malheur peut conduire au mensonge. Tous les agissements, y compris les mensonges ou les cachotteries, sont désirables s’ils conduisent au bonheur. Par exemple, vous croyez qu’une personne est votre amie, mais cettepersonne se moque de vous lorsque vous avez le dos tourné et personne ne vous en informe de sorte que vous n’en sachez rien, donc vous n’en souffrez pas. Est-ce que cette situation est déplorable ? Les utilitaristes répondraient non puisque rien ne vous rend malheureux, donc les meilleures conséquences résultent parfois d’une cachotterie ou d’un mensonge. De cette manière, il devient légitimepour un gouvernement de dissimuler de l’information à sa population si la cachotterie engendre le bonheur des gouvernés. Autrement dit, si l’ignorance laisse les gens dans la gaité, pourquoi les informer de la réalité si elle est pour les choquer … ? Au contraire, si la vérité est ravissante, pourquoi en priver la foule ? Tiré d’un des textes de Jérémie Bentham, voici, expliqué dans ses propresmots, l’angle selon lequel il appréhende la vérité : ‘’La véracité étant entièrement subordonnée à la prudence et à la bienveillance, son exercice est-il une vertu, lorsque ni l’une ni l’autre ne serait violée par son infraction ? Et cette infraction serait-elle un vice ? Non, sans doute. En effet, la véracité n’a de valeur que relativement aux circonstances qui l’accompagnent.’’ Ainsi,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'acces a l'information administrative
  • soutien a l'information
  • Introduction à l'information et communication
  • Les média, de l'information a la manipulation
  • Le droit à l'information
  • Accès à l'information au maroc
  • L'information et la presse à scandale
  • L'image est-elle indispensable à l'information

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !