Hakim

Pages: 11 (2719 mots) Publié le: 18 mars 2013
-------------------------------------------------
ETUDE DE LA STRUCTURE FINANCIERE
L'outil le plus pertinent pour apprécier les indicateurs de la structure financière est le bilan comptable.
II.2.1. BILAN D'UNE BANQUE
II.2.1.1. Définition
Le bilan est un document de synthèse dans lequel sont regroupés, à une date donnée, l'ensemble des ressources dont ont disposé l'entreprise et l'ensembledes emplois qu'elle en a fait.(25(*))
Il constitue un matériau pertinent pour la formulation d'un diagnostic orienté vers l'appréciation des conditions d'équilibre financier ou de solvabilité, et plus largement encore, vers l'étude de la structure financière, malgré les limites inhérente à une représentation instantanée de patrimoine.(26(*))
II.2.1.2. Structure d'un bilan d'une banque
Le bilanest un tableau de synthèse à deux parties : l'actif et le passif. Il permet de connaitre à la fois les opérations qu'il enregistre, mais également les agents économiques avec lesquels ces opérations ont été faites.
v Les opérations interbancaires sont des opérations que la banque réalise avec d'autres institutions financières, dans le cadre de sa gestion de trésorerie. En effet, quand sonexploitation lui permet de dégager des excédents de trésorerie, la banque se trouve en position de prêteur net sur le marché interbancaire. Les éléments d'actif excèdent les éléments correspondants du passif dans le cas inverse la banque doit avoir recours au marché pour assurer son refinancement. Les opérations interbancaires intègrent également les comptes dits de liaison: il s'agit des dépôts qu'unebanque dans d'autres établissements et de ceux que ces derniers détiennent chez elle pour les besoins de la compensation interbancaire.
v Les opérations avec la clientèle sont les opérations que la banque réalise avec sa clientèle. L'actif retrace les crédits accordés. Le passif inclut les dépôts collectés qu'il ventile selon leur degré d'exigibilité, leur forme (compte, bon, certificat) et leurnature au regard de la réglementation bancaire (compte d'épargne à régime spécial, comptes ordinaires). Le poids de ces comptes dans le bilan traduit l'intensité de l'activité de financement de la banque.
v Les opérations sur titres. Elle retrace les interventions de la banque sur le marché des capitaux pour son propre compte. L'actif fait donc état de son portefeuille de titres, classés selon leurdurée de conservation, dans l'ordre croissant de cette durée: les titres de transaction, de placement et d'investissement. Au passif, on retrouve ceux que la banque émet pour se refinancer, et qui sont à revenu fixe ou variable: les titres de créance négociables et hypothécaires. Le bilan, faisant prévaloir une logique patrimoniale, les opérations sur titres effectuées pour le compte de laclientèle n'y apparaissent pas.
v Les valeurs immobilisées. Elles sont les biens et valeurs censés demeurer durablement dans le patrimoine de la banque. Le bilan bancaire ne présente donc, de ce point de vue, aucune originalité face à celui de l'entreprise industrielle et commerciale.
v Les opérations extra-bilancielles. Enfin, l'importance des opérations extra-bilancielles, tant en termes qualitatifsque de volume, incite à les prendre en compte pour caractériser la position de la banque. Les comptes de hors-bilan comportent toutes les opérations qui ne sont pas neutres en termes de risque, non encore survenues en date de situation mais pour lesquelles des engagements contractuels ont été donnés ou reçus.
II.2.1.3. Hors -bilan
Le hors bilan des banques regroupe toutes les opérations dont laréalisation complète est reportée dans le futur et qui constituent ce que l'on appelle un passif éventuel.(27(*))
Celui-ci peut avoir pour origine soit un engagement de la banque, soit la réalisation d'une condition, incertaine par nature, et indépendante de la volonté de la banque.
Le hors-bilan constitue un poste important du fait du recours fréquent à des produits dérivés et à des produits...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Zones temporaires autonomes- hakim bey
  • Exécuteur 14, d'adel hakim. analyse
  • INTRODUCTION A L HISTOIRE DU DROIT HAKIM 12

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !