La communication interpersonnelle

Pages: 7 (1621 mots) Publié le: 28 juillet 2013
La communication interpersonnelle
Introduction :
L’expression orale comme l’expression écrite fondent une discipline : celle des techniques d’expressions : cette discipline qui est née il y’a au moins 20ans s’est développée en marge de l’université et l’école. Elle est liée pour une bonne part, a toute les recherches des psychologues et des linguistiques en matière de communication.L’impression orale est inséparable du langage du corps : nous parlons avec d’autre chose que des mots ; parler met en jeu le corps et le corps façonne la parole.
Nietzche notait que l’on contredit souvent une opinion alors que ce qui nous est désagréable, c’est dans la réalité le ton sur lequel on l’a exprimé.
P.Guirarrd affirme que le corps aussi parle «au travers nos émotions» qui au sens propre sontdes mouvements de notre organisme : on tremble de peur on rougit de honte…etc. c’est ce que nous appelons la communication non verbale.
Ces réactions physiques dans lesquelles s’exprime ce que nous ressentons, traduisant la façon dont nous concevons et nous nous représentons les situations.
La communication non verbale s’exprime à travers les éléments cités ci-dessous :
Les effetsphoniques non verbaux : la voix
La kinésique : le regard, la gestuelle, les mimique et expression de visage, les expressions de corps : postures.
La proxémique : l’utilisation de l’espace : les distances.
Le look.
Les effets phoniques non verbaux ou les effets de la voix
A : Le volume : le volume de la voix marque l’intensité de l’émission, sa force, cette intensité doit être telle quele niveau de réception, se situe entre le seuil de peréception et le seuil de la douleur.
Les variations dont le volume rond indispensable car elles contribuent à attirer l’attention du public.
La voix est l’instrument privilégiée de l’orateur, qu’il soit homme de théâtre, politicien, enseignant. Il est très important de revoir prendre soin de sa voix, parlé sans crier.
Placer sa voix dans unregistre entre la nôtre la plus basse et la nôtre la plus haute pouvant être émise. Il s’agit de la voie médiane celle qui permet de parler sans fatiguée les cordes vocales. Or une voix mal placée est rapidement perçue comme désagréable.
Il faut toujours adapter sa voix à l’espace dans lequel on se trouve.
Evaluer cet espace et faire en sorte que sa voix l’englobe l’épouse tout entière, le plusnaturellement possible, sans efforts inutiles.
B : le débit: La rapidité de transmission du message, la vitesse d’émission. Elle doit se situer entre deux seuils : celui de la vitesse maximal qui fait que le message est tellement rapide qu’il ne peut pas être appréhendé par le sujet.
C : L’articulation : L’articulation donne du relief à la parole.
Articuler c’est donner du volume aux mots. Ilconvient donc, non pas de murmurer ou de ¨manger¨ ses mots, mais d’énoncer son discours en insistant sur les consonnes car sont-elles qui permettent de reconnaitre, d’identifier les mots et les phrases. Une bonne qualité d’articulation témoigne d’une volonté de transmettre et de partager. Une bonne articulation permet une meilleure mémorisation.
D : L’intonation : Musicalité propre à chaque langueelle permet de rythmer le discours et d’y introduire de la mélodie.
Il est très important de jouer sur les variations de la voix en communication cela permet de mieux solliciter l’écoute de l’auditoire.
Une voie sans intonation variée donnerait une impression de monotonie de discours et entraine l’ennui du public.
E : Les pauses et les silences : Il est important d’aménager des et dessilences dans son discours.
Les pauses sont les arrêts plus au moins long qui constituent une sorte de ponctuation orale.
Cependant il faut savoir les utiliser correctement : si elle intervient à un mauvais moment ou sont répétitive elles l’unité de la pause de l’orateur.
Bien utilisé, elles peuvent retenir ou attirer l’attention défaillante de l’auditoire.
Les pauses ont aussi pour fonction de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La communication interpersonnelle
  • La communication interpersonnelle
  • Communication interpersonnelle
  • La communication interpersonnelle
  • La communication interpersonnelle
  • la communication interpersonnelle
  • Communication interpersonnelle
  • Communication interpersonnelle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !