la personnalité juridique

2040 mots 9 pages
Objectif :
Savoir définir une personne au regard du droit.
La personne : Au sens juridique, les personnes, ou sujets de droit sont les êtres qui sont ou qui peuvent être titulaires de droits et d’obligations.

Depuis l’abolition de l’esclavage, la personnalité juridique de tout être humain commence et s’achève avec la vie. La personne physique est identifiée par son nom, son prénom, son domicile, sa nationalité, qui permettent de la distinguer des autres individus.
1. L'existence de la personnalité
a. Le commencement de la personnalité
La personnalité débute à la naissance. La naissance est déclarée à l’État civil par le père, le médecin ou un témoin de la naissance, dans les 3 jours ; cette déclaration est consignée par l’acte de naissance.
b. La fin de la personnalité
La mort marque la fin de la personnalité. Elle est obligatoirement déclarée et constatée par un l’avis de décès.
c. L'absence et la disparition
La disparition : c’est l’état de la personne dont on a la quasi-certitude qu’elle est morte sans que son corps ait été retrouvé.

La personne absente est celle dont on est sans nouvelle ou dont on a perdu la trace. Dans ces deux cas, le Tribunal de Grande Instance est saisi par les personnes intéressées. Après enquête, la procédure se termine par une déclaration de décès. Si la personne reparaît, ses biens lui sont rendus mais son mariage reste dissous.
2. L'individualisation des personnes physiques
a. Le nom
Le nom est un attribut de la personne qui identifie la personne. Il se compose du nom de famille, du nom patronymique et desprénoms.

• L'attribution du nom de famille
Les différents cas :

• Si la filiation est établie à l’égard des deux parents, l’enfant (légitime ou naturel) peut porter le nom du père, le nom de la mère, ou leurs deux noms accolés conformément à l’ordonnance du 4 juillet 2005 ;
• Si la filiation est établie à l’égard d’un seul parent, l’enfant (naturel) prend le nom de ce parent ;
• Dans le cas d’une adoption plénière (cas où

en relation

  • Commentaire chapitre 1 partie 1 germinal
    813 mots | 4 pages
  • Droit civil 2nd semestre l1
    12630 mots | 51 pages
  • On dit souvent qu'il y a de la démesure dans le théâtre.en quoi cette reflexion peut s'appliquer à ruy blas
    777 mots | 4 pages
  • Camus incipit
    1583 mots | 7 pages
  • L ennuie au féminin
    686 mots | 3 pages
  • Voltaire candide chap9
    758 mots | 4 pages
  • Le futur
    401 mots | 2 pages
  • La fin de la personnalité juridique
    1901 mots | 8 pages
  • Le père goriot
    1190 mots | 5 pages
  • Commentaire 1
    994 mots | 4 pages
  • Theme 1
    4140 mots | 17 pages
  • La personnalité juridique de l'u.e
    1464 mots | 6 pages
  • La personnalité jurique de l'enfant conçu
    423 mots | 2 pages
  • Cas pratique personnalité juridique
    635 mots | 3 pages
  • La perte de la personnalité juridique
    1119 mots | 5 pages