La prise en compte du comportement du consommateur sur le marché de la décoration

Pages: 12 (2841 mots) Publié le: 7 mars 2013
* La prise en compte du comportement du consommateur.
* La prise en compte du comportement dans l’élaboration du marketing stratégique.

Sur le marché de la décoration d’intérieure, comment évoluent les comportements des consommateurs et comment les fabricants et distributeurs prennent ils en compte cette évolution pour adapter leur offre ?
* AXE 1 : Le Marché de la décorationd’intérieure
* AXE 2 : Qui sont les consommateurs ? Profil type ? Dans le domaine de la décoration + tendance du marché
* AXE 3 : La stratégie des offreurs pour s’adapter aux consommateurs en fonction de leurs évolutions

* SOURCES DOCUMENTAIRES :
INTERNET :
* www.strategies.fr/etudes-tendances/dossiers/r41882/presse-decoration.html
Serait-ce du masochisme ? Sous sa petite table en verreIkea, Gwénaëlle, trente-deux ans, professeur, empile religieusement les magazines de décoration, Marie-Claire maison, AD ou encore Elle déco. Ces lofts d'architectes ou ces meubles ultra-design lui sont inaccessibles. Peu importe : elle déniche, sur papier glacé, des idées pour égayer son microscopique studio parisien, mais aussi, bien évidemment, s'autorise à rêver un peu. Malgré une chute de sadiffusion de 3,71 % en 2005, la presse décoration continue à attirer les lectrices. Les études le prouvent, comme cette dernière enquête menée par le groupe Marie Claire. « C'est presque un besoin viscéral pour certaines femmes, explique Véronique Faujour, éditrice de Marie Claire maison. Elles nous racontent qu'elles savourent les titres déco comme un authentique moment de bonheur, en rêvassantet en se projetant dans leurs photos d'intérieur. Elles nous disent les lire dans leur lit, en mangeant un yaourt : ces magazines sont presque des objets transactionnels. »
Diantre ! Le mythe de la femme nidificatrice et gardienne du foyer a décidément la vie dure. Quoi qu'il en soit, dans cette famille de presse, les titres pullulent, à tel point qu'une mère n'y retrouverait pas ses petits. Leséditeurs doivent rivaliser d'ingéniosité pour séduire leurs lectrices volages et insensibles à l'âge ou à l'expérience : en kiosques, un nouveau-né a autant ses chances que des titres vénérables, comme le centenaire Art&Décoration. « Dans notre lectorat, le turn-over est important », remarque Thierry Naville, directeur de la régie Option Média, qui représente des titres comme ceux des ÉditionsMassin (Art&Décoration, Maison&Travaux). « Si l'on est en phase d'achat ou que l'on rencontre un problème spécifique, on va se tourner vers la presse déco, complète-t-il. Mais rares sont ceux qui achètent tous nos numéros : nous avons 15 % d'abonnés. »
Pour autant, cela ne décourage pas les éditeurs, qui savent qu'ils se trouvent sur un marché porteur : l'habitat est devenu le premierposte de dépenses des Français, qui débourseraient 350 euros par an pour leur intérieur, selon le Laboratoire Cetelem. Le marché du bricolage, quant à lui, a progressé de 47 % en dix ans et revendique un chiffre d'affaires de plus de 16 milliards d'euros. L'agence médias Carat a consacré une étude à l'attitude des Français face à la décoration. Du cocooning apparu dans les années quatre-vingt-dix, onserait passé au « nesting », de l'anglais « nest » (nid), qui consiste à constituer ce dernier petit à petit, avec son cortège d'éclairages indirects et de bougies parfumées, chères aux petites maîtresses de maison, qui perçoivent leur intérieur comme une extension d'elles-mêmes. Aujourd'hui, il faut se préparer à l'arrivée du « hiving », de l'anglais « hive » (ruche), une nouvelle manièred'envisager son habitat, considéré comme le centre des activités sociales et, pourquoi pas, professionnelles.
Tout plutôt que le monde du dehors, perçu comme éminemment anxiogène : 93 % des Français déclarent aimer recevoir chez eux et 81 % des 35-49 ans estiment que l'ameublement et la décoration sont ce qu'il y a de plus important pour se sentir bien. Voilà qui n'a pas échappé aux « déco...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Prise en compte du comportement du consommateur au niveau du marché bio
  • Prise en compte du comportement du consommateur
  • La prise en compte du comportement du consommateur
  • La prise en compte du comportement du consommateur
  • La prise en compte du comportement du consommateur
  • La prise en compte du comportement du consommateur.
  • ¨Prise en compte du comportement du consommateur
  • Prise en compte du comportement du consommateur

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !