La sociolinguistique

6763 mots 28 pages
Évolution (biologie)

Arbre phylogénétique hypothétique de tous les organismes vivants. L'arbre est construit à partir des séquences de l'ARNr 16S. À l'origine proposé par Carl Woese, il montre l'histoire évolutive basée sur un caractère génétique des trois domaines du vivant (bactéries, archées et eucaryotes).
En biologie, l'évolution désigne la transformation des espèces vivantes qui se manifeste par des changements de leurs caractères génétiques et morphologiques au cours des générations. Les changements successifs peuvent aboutir à la formation de nouvelles espèces. La théorie de l'évolution est une explication scientifique de la diversification des formes de vie qui apparaissent dans la nature. Cette diversification depuis les premières formes de vie est à l'origine de la biodiversité actuelle. L’histoire des espèces peut ainsi être écrite et se représente sous la forme d'un arbre phylogénétique.
L'idée d'évolution est très ancienne et peut déjà se trouver chez certains philosophes de l'Antiquité (Lucrèce, 98-54 av. J.-C., en particulier), mais ce n'est qu'à partir du XIXe siècle que des théories scientifiques proposant une explication du phénomène des espèces ont été développées. La théorie du transformisme de Lamarck a ouvert la voie. Puis, à partir de 1859 avec la publication de De l'origine des espèces par Charles Darwin[1], la théorie de l'évolution s'est imposée dans la communauté scientifique. Charles Darwin défend avec des observations détaillées la thèse que les espèces vivantes ne sont pas des catégories fixes mais se diversifient avec le temps, voire disparaissent[2]. Pour expliquer les changements qui s'imposent peu à peu au sein d'une population il propose l'idée de la sélection naturelle. Les espèces sont profondément conditionnées par leur milieu naturel, aujourd'hui appelé écosystème.
Avec la découverte de la génétique par Mendel la théorie de l'évolution s'est peu à peu affinée[3]. Depuis les années 1930, la théorie synthétique de

en relation

  • sociolinguistique
    15628 mots | 63 pages
  • Sociolinguistique
    1993 mots | 8 pages
  • Sociolinguistique
    5185 mots | 21 pages
  • Sociolinguistique
    4827 mots | 20 pages
  • La sociolinguistique
    1322 mots | 6 pages
  • Sociolinguistique
    320 mots | 2 pages
  • Sociolinguistique
    1533 mots | 7 pages
  • Sociolinguistique
    11889 mots | 48 pages
  • Sociolinguistique
    615 mots | 3 pages
  • Sociolinguistique
    17827 mots | 72 pages