Le bonheur n'est il q'un idéal?

Pages: 7 (1564 mots) Publié le: 18 novembre 2009
Qui n'a jamais aspiré à atteindre le bonheur, avoir une vie heureuse et sans problèmes? Qui n'envisagerai pas une vie où l'état de satisfaction est totale? Tout le monde désire y parvenir mais la plupart des gens n'y parviennent pas, c'est donc un état difficilement accessible. Mais le bonheur n'est-il qu'un idéal?
Le problème mis en évidence est la relation entre le bonheur et la réalité. Eneffet, le bonheur est très subjectif, chaque personne possède sa propre vision du bonheur. Pour certains, le bonheur correspond à une réalité; tandis que pour d'autres le bonheur est un aboutissement, un état de satisfaction inaccessible. Il n'y a donc pas de véritable réponse, seul la réflexion personnel peut résoudre ce problème.
Dans un premier temps, nous tenterons de voir en quoi le bonheurest un idéal en expliquant les raisons de son inaccessibilité. Mais si le bonheur n'est qu'un idéal, alors est-il impossible d'y accéder? Nous montrerons dans un deuxième temps comment l'on peut parvenir au bonheur.


Si l'on considère le bonheur comme un état de satisfaction durable, alors il peu-être considéré comme un idéal car un état de satisfaction ne peut durer. L'homme a l'espritperfectionniste et ne se contente jamais de ce qu'il a où l'état dans lequel il est. Effectivement, l'état de plénitude se détériore avec le temps car de nouvelles envies apparaissent et prennent le dessus sur les anciennes. Une fois assouvi, une envie est remplacée par une autre ce qui montre que le bonheur ne peut être durable. Outre cela, le mot bonheur vient du latin « heur » qui signifie augurece qui montre que le bonheur ne dépend pas totalement de nous-même mais aussi de phénomènes extérieurs. Si cet état de plénitude ne dépend pas de nous cela montre qu'il est inaccessible à moins de réussir à comprendre quels phénomènes extérieures permettent l'accession au bonheur. Selon son étymologie le bonheur est un idéal car il ne peut être durable ni décidé par soit-même.
Pourcertains le bonheur correspond à « un maximum de bien-être dans mon état présent et dans toute ma condition future » comme le dit Kant. Considéré cet état de satisfaction suprême comme un état maximal, c'est le désigner comme un idéal. En effet, si cet état est maximal alors il est inaccessible et donc c'est un idéal. On fait tout afin de réussir à l'atteindre mais ce n'est jamais assez car si le bonheurest idéal, il est de l'ordre de l'imagination. L'imagination est la faculté à se représenter et à créer quelque chose dans son esprit, elle est donc en perpétuel évolution au cours du temps et irasasiable. Ainsi le bonheur ne peut être atteint puisque l'imagination aura sans cesse créer de nouveaux désirs dans l'esprit. « Tout le bonheur des hommes est dans l'imagination » a dit le marquis deSade, le bonheur se rapporte à quelque chose d'abstrait, il est inabordable concrètement. Dans notre société, il est impossible de laisser cour a son imagination. Il est donc dans cette façon de le voir « un idéal non de la raison mais de l'imagination » comme Kant le pense.
Si le bonheur peut-être vu comme un « maximum de bien être », on peut également le considérer comme le but de toutesnos actions. Aristote décrit le bonheur comme la « fin des fin » dans l’Ethique à Nicomaque, il l'évoque comme une « fin parfaite » vers laquelle toutes nos actions et nos désirs sont destinés. Le bonheur guide alors nos faits, nos choix, nos gestes. Cela montre aussi qu'une certaine force de caractère est nécessaire pour y parvenir car il ne faut pas se laisser imposer ses choix par les autres.. Ilest La cause de tous nos désirs, ceux-ci ont pour but de parvenir au bonheur mais il n'est visé sans volonté de d'accéder à autre chose une fois qu'il est atteint. Il est donc Le désir suprême « la chose la plus désirable de toutes » et est « toujours désirable en soi-même ». Accéder au bonheur serait donc parvenir à une fin absolue où l'on aurait plus de désirs mis à part celui de faire...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le bonheur n'est t'il qu'un idéal
  • Ce que le bonheur est et n'est pas
  • La vérité n'est elle qu'un idéal
  • La vérité n’est-elle qu’un idéal ?
  • La recherche du bonheur est-elle un idéal égoïste ?
  • Le bonheur est-il un idéal égoiste ?
  • Le bonheur est il seulement un ideal?
  • Le bonheur n'est-il qu'une illusion ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !