Le droit et la justice

1175 mots 5 pages
Editions Hatier Corrigé (plan détaillé et conclusion rédigée) 1. La relativité des règles de droit contredit l'idée de justice universelle A. L'impossible universalité Les règles de droit sont relatives au temps et au lieu. Cela signifie qu'elles ne s'appliquent effectivement que dans un temps et dans un lieu déterminé : leur validité ne s'étend pas au-delà. Dans les faits, il semble décidément en être ainsi : les codes de droit changent au cours de l'histoire. Ils n'ont pas le même contenu d'un pays et d'une époque à l'autre. Ainsi Pascal affirme-t-il : “ Le larcin, l'inceste, le meurtre des enfants et des pères, tout a eu sa place entre les actions vertueuses1. ” Nous sommes ainsi portés à croire justes les lois actuelles, sans être certains qu'elles ne seront pas contredites en d'autres temps. Dans cette mesure, il est difficile de reconnaître la pertinence de l'idée de justice universelle : une telle justice n'apparaît nulle part, et la multiplicité des règles de droit semble leur interdire toute universalité. “ Plaisante justice qu'une rivière borne ! Vérité au deçà des Pyrénées, erreur au-delà ” dit encore Pascal2. B. Le relativisme et le conventionnalisme Cette perspective aboutit à la thèse du relativisme : il n'y a pas de justice en soi, pas de justice absolue. Aucune règle de justice n'est universelle. La justice relève d'une convention entre les hommes, liée à des circonstances données ; en dehors de cette convention, elle n'est plus valable. Cette thèse est celle des sophistes, et en particulier de Protagoras3, pour qui tout jugement est relatif à qui le prononce. Cette thèse s'applique aussi bien à la connaissance qu'à la justice. Si bien qu'en définitive, le juste résulte d'un accord entre les hommes, à un moment donné : le juste est conventionnel. 2. L'idée de justice est la garantie du droit A. La contradiction du relativisme La position relativiste à l'égard de la justice reste cependant affectée d'une contradiction majeure : elle présuppose cette

en relation

  • Justice et droit
    1048 mots | 5 pages
  • Droit et justice
    3057 mots | 13 pages
  • Droit et justice
    839 mots | 4 pages
  • La justice et le droit
    794 mots | 4 pages
  • Droit et justice
    3965 mots | 16 pages
  • Justice & droit
    2979 mots | 12 pages
  • Droit et justice
    312 mots | 2 pages
  • Droit et justice
    2762 mots | 12 pages
  • Le droit et la justice
    2552 mots | 11 pages
  • Justice et droit
    8072 mots | 33 pages