Le mariage, une institution dépassée

Pages: 6 (1415 mots) Publié le: 2 mai 2010
Une institution dépassée : le mariage
par Romy Lafeuillade

Le mariage a plus d'attrait que jamais. Après des années de baisse du nombre de cérémonies en France, le nombre des mariages repart à la hausse. De plus, les homosexuels réclament souvent la possibilité de se marier (et non pas un PACS qui est souvent considéré comme un sous mariage). Dans ce contexte, proposer de supprimer le mariagepeut paraître démagogique.

Encore faut-il préciser que je ne souhaite pas supprimer le mariage en tant qu'institution reconnue par la société. Toutefois, les individus ont le droit d'organiser leur vie comme ils le désirent et d'adopter la forme de mariage qui leur semble la plus adaptée. Ainsi, quand deux personnes désirent se marier à l'église, au temple ou à la synagogue (et non pas devantle maire), cela ne regarde qu'eux et Dieu. De même, s'ils désirent se marier sous l'oil bienveillant d'un gourou quelconque, cela ne regarde qu'eux, sous réserve bien sûr, qu'ils le fassent librement. De même s'ils désirent se marier devant un maire, pourquoi pas.

En revanche, ce que je propose supprimer est l'institution du mariage en tant qu'institution sociale réglementée et privilégiée parl'Etat. Certes, il est toujours possible de ne pas se marier et de vivre en concubinage. Les homosexuels, avant le PACS n'avaient pas le choix. Toutefois, le mariage crée des avantages notamment fiscaux, qui peuvent inciter les individus à se marier afin d'en bénéficier. Dès lors que les hommes de l'Etat choisissent d'avantager une forme d'organisation de la vie commune sur les autres, le mariagecivil devient à ce titre critiquable.

Certes, le mariage civil permet d'organiser la vie sociale de la société selon des normes acceptées par le plus grand nombre. Ainsi, la bigamie est interdite : un mariage ne peut être célébré en France que lorsque le mariage précédent a été dissous. Pourtant, la France reconnaît dans certains cas la bigamie lorsque cette situation matrimoniale a été acquiseà l'étranger. Ainsi, un Algérien qui s'installe en France alors qu'il est déjà marié deux fois, peut rester bigame. De même, avoir des relations sexuelles hors mariage n'est plus sanctionné. Le mari ou la femme lésé peut obtenir des dommages et intérêts.

Les règles « morales » françaises sont ainsi aisément détournées. Elles peuvent d'autant plus être détournées que les règles imposées sontarbitraires. Que fait-on des homosexuels qui souhaitent se marier ? Quel principe "moral" interdit le mariage homosexuel ?

Les hommes de l'Etat cherchent donc à perpétuer un ordre social qui correspondrait à ce que désire la majorité des Français. Pourtant, à y regarder de plus près, le mariage civil n'est qu'un contrat auquel on a rajouté un peu de solennité.

Le mariage civil impose desrègles de formation strictes spécifiques à ce contrat : publication des bans, visite médicale, consentement, cérémonie (quelques minutes heureusement). Si certaines de ces formalités sont légitimes, il ressort bien de ces règles que l'Etat cherche à donner de l'importance à ce contrat, ces règles étant spécifiques au mariage.

Cette solennité donnée à ce contrat signifie-t-elle que des individuslibres et responsables ne sont pas capables de saisir eux-mêmes l'importance de partager une vie à deux ? Précisons immédiatement que les autres formes d'institutions qui permettent à deux individus de s'unir ne s'accompagne jamais de la disparition de toutes les règles. Au contraire ! Mais les règles peuvent et doivent émaner des individus ou des organismes dans lesquels ils croient (Etat, Eglise.).Deux personnes qui désirent vivre ensemble peuvent signer un contrat et les règles de droit civil peuvent s'appliquer sur la formation du contrat, le consentement, etc. Il n'est pas besoin de créer une institution spécifique.

Il faut dès lors cesser de donner la priorité au mariage civil sur toutes les autres formes de mariage ou d'organisation de la vie commune.

L'Etat a créé l'importance...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le mariage est-il une institution dépassée?
  • Le mariage est-il une institution dépassée? (plan détaillé)
  • Dissertation « le mariage est contrat et institution à la fois
  • Institution
  • Institutions
  • Institutions
  • Institution
  • Les institutions

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !