Les pensées (fragment 142) de pascal

Pages: 5 (1205 mots) Publié le: 12 avril 2010
PASCAL : FRAGMENT

EXPLICATION RESUMEE

INTRODUCTION

Blaise PASCAL
mathématicien et physicien, philosophe, moraliste et théologien français du 17ième siècle (1623 / 1662)
o Physicien : Contribue à la construction d’une calculatrice mécanique (la « Pascaline ») et à l’étude des fluides. Nombreux textes importants sur la méthode scientifique.
o Mathématicien de premier ordre, auniveau géométrie et probabilité avec échanges avec Pierre de FERMAT
o A 30 ans, il délaisse les sciences et se consacre à la réflexion philosophique et religieuse. Il écrit pendant cette période les Provinciales et les Pensées,

Les pensées
Les Pensées = œuvre posthume publiée en 1670, huit ans après sa mort
Y sont réunis des notes qu'il destinait à l'élaboration d'une Apologie de lareligion chrétienne = L'œuvre restée à l'état d'ébauche affichait donc un caractère fragmentaire après sa mort.

Dans les Pensées, Pascal redéfinit le divertissement.
o Conception de Pascal pour le divertissement = très original pour l’époque
o À ce thème entièrement neuf, Pascal consacra une liasse entière dans la partie de l’Apologie consacrée à l’étude de l’homme : il s’agissait làd’un exemple particulièrement significatif des « contrariétés » de la nature humaine

Le texte
o Extrait du livre « divertissement » des Pensées
o Pascal développe une réflexion sur le divertissement qu’il définie comme une fuite devant l’ennui ou la souffrance d’être soit.

( Dans le cadre de cette réflexion, il s’interroge sur le divertissement des grands.

EXPLICATION DE TEXTE

Lethème général développé par Pascal est que le roi est un homme normal plein de misères

Le divertissement est nécessaire au roi pour gouverner le peuple, pour assurer ses responsabilités.

L’analyse du texte se fera de façon linéaire en deux parties :
o Première partie : assez général et qui se présente sous la forme de quatre questions rhétoriques.
o Second partie qui présentela thèse pascalienne dont s’est inspiré Giono.

Premier mouvement :

Pascal pose la problématique en quatre questions :

o Question 1 : « …/… ? » : Le mot dignité est à comprendre dans le sens de fonction.
o Sujet du débat = La fonction royale et le bonheur (rendre heureux)
o C’est une question rhétorique (c’est-à-dire qui sous entend une réponse)
o Réponsesous jacente de Pascal = NON
o C’est un sujet d’interrogation pour Pascal puisque être roi est censé être une source de rêve

o Question 2 ::
o pose le problème. « Faudra-t-il le divertir (Le roi)  ».
o ironie dans l’expression « comme les gens du commun ».
o La réponse attendue est oui,
o Pascal prépare la thèse qu’il développera par lasuite et, il est en train de mettre le lecteur de son côté. Il y a un jeu de mot sur le mot « commun » car ici, veut dire : la même condition des autres (condition=mortel).

o Question 3 ::
o Introduction du « Je »
o Réflexion de Pascal = valeur pédagogique.
o L’utilisation du temps présent prend la valeur de vérité générale.
o le divertissementa une valeur de vérité générale pour n’importe quel homme. Ce raisonnement devient restrictif : Pascal établit une équivalence implicite entre la dignité royale et une quelconque misère domestique. : Il établit une équivalence en expliquant qu’on a besoin d’être divertit des deux. Le second (= le roi) a plus de difficulté à échapper à l’ennui que le premier.
o Le terme »vain amusement »introduit la vanité des divertissements.

o Question 4 ::
o Ironie de plus en plus marquée : la vue de la grandeur du roi devient « la contemplation de la gloire majestueuse qui l’environne ».
o Plus Pascal souligne de majesté, de grandeur, de gloire plus il est ironique car tout cela ne suffit pas. Il peut se permettre cette ironie.

La phrase de transition :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pascal, fragment 172, pensées
  • Pascal pensées fragment 168
  • Pensée de pascal, fragment 230
  • Commentaire du fragment 78 des pensées de pascal
  • Pascal, pensées, fragments 347-348
  • Pensees de pascal fragment 82 imagination
  • Fragment 41
  • Pensees de pascal fragment 82 imagination

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !