Parenté et famille

2963 mots 12 pages
Parenté et Famille en Occident.

Les parents sont obligés d'assister leurs enfants si ils sont dans le besoin. Si ils refusent de nous aider pour nos ETUDES = PROCES. La loi ne nous oblige pas à s'occuper de nos frères et sœurs.

Introduction.

Peu de domaine du droit on subit depuis une cinquantaine d'années autant de bouleversement, autant de transformation que le droit de la famille, soit le divorce, soit la filiation, soit les relations entre époux. Le Code Civil a connu des remaniement. Ces mutations accompagnent les mutations de la société. Quand on regarde l'histoire du droit de la famille et toutes ces réformes, plus que jamais, il faut s'interroger sur la formation de ce droit. Tout cela souligne en tout cas la permanence des traditions. L'étude de l'histoire de la famille permet donc une meilleure compréhension de notre droit. Notre système commence à Rome. Ensuite, les choses se poursuivent au Moyen-Age avec le droit d'Eglise, les coutumes et par la suite, à partir du 15e – 16e siècle, par la législation royale.

Aux origines.

Deux aspects qui caractérisent l'humanité. Théoriquement et de façon pratique, on ne se marie pas entre proche et nous avons conscience de la mort. L'humanité a prit conscience d'elle même et surtout de sa propre fin, c'est-à-dire la mort. Cette espèce humaine se définit surtout par la langue. La prohibition de l'inceste, c'est la seule loi humaine qui est l'universalité des lois de nature, elle est la seule loi valable pour toute l'humanité.
La conscience de la mort, c'est-à-dire que l'on va penser à sa succession, on pense au capital que l'on transmet, il faut trouver une permanence au pouvoir. La prohibition de l'inceste veut dire que l'on se marie avec quelqu'un hors de sa famille.

Les personnes.

Après avoir évoqué les origines de la famille, il faut voir dans quel cadre le droit de la famille s'inscrit, le cas des personnes. Lorsqu'on aborde le droit des personnes, il faut remonter à Rome.

en relation

  • Les systèmes de parenté et de la famille
    2527 mots | 11 pages
  • Famille et parenté aux comores
    23653 mots | 95 pages
  • Place des grands parents dans la famille
    1610 mots | 7 pages
  • Une vision de l'importance de la place des grands-parents dans la famille
    3815 mots | 16 pages
  • : Absence du père, démission des parents, quelle est la responsabilité de la famille ?
    1865 mots | 8 pages
  • Conciliation travail-famille chez des parents d’enfants ou d’adolescents ayant une déficience intellectuelle
    7728 mots | 31 pages
  • Besoins d’informations des familles d’enfants ayant une deficience : point de vue des parents et des professionnels de la sante
    613 mots | 3 pages
  • Les familles recomposées
    2471 mots | 10 pages
  • Les Familles recomposées
    2374 mots | 10 pages
  • Identité des familles recomposées
    1967 mots | 8 pages