Pascal Justice

Pages: 5 (1003 mots) Publié le: 28 octobre 2014
Pascal, dans ce court extrait de pensées, aborde le thème de la justice et de la force. Plus particulièrement la relation entre ses deux notions. Selon l’auteur elles s’opposent tout en étant nécessaire l’une à l’autre : la justice a besoin de la force pour s'appliquer, la force, de la justice pour se justifier.
On peut se demander de quelle nature est la relation qui les lie ? Commentsont-elles respecter ?
Dans un premier temps, Pascal soulève les différences que présentent ces deux concepts.
Dans un seconde temps, il montre que la force et la justice sont complémentaires et qu’elles sont nécessaire l’une à l’autre.
Dans un dernier temps, nous verrons la victoire qu’a la force sur la justice.


Dans un premier temps Pascal oppose distinctement les deux concepts étudiés. Eneffet les deux notions semblent clairement distinctes. En effet le titre : « Justice, Force » qui juxtapose les deux mots sans coordination montre que c’est une opposition.
La justice renvois a ce qui est conforme au droit ou équitable. C’est l’institution du bien sur terre. Elle peut être un idéal à atteindre, mai aussi une réalité politique établie par les hommes qui la souhaitent et quil’instaure. Chez Platon et Aristote, la justice est la vertu essentielle qui permet l’harmonie de l’homme avec lui-même et ses concitoyens. Chez les modernes, la vertu se définit comme ce qui instaure l’égalité et la liberté parmi les hommes.
Au contraire la force quant à elle désigne la puissance matérielle, d’action, ainsi que la contrainte morale et la violence. Elle peut être vu comme une force deviolence, de se fait inégalitaire et injuste s’opposant de ce fait avec la justice.
De plus dans la première phrase de son texte souligne cette opposition. Il défini le juste comme ce qui est « juste a suivre », ce qui signifie qu’il n’y a pas d’obligation a appliquer la justice mais que cela relève plus d’un choix que l’individu réalise ou non. En effet la justice en elle-même ne possède pas demoyens pour se faire obéir, elle n’est pas nécessaire, si je décide de ne pas la respecter elle n’a pas de moyens de m’y forcer. En opposition, il qualifie la force comme « nécessaire à suivre », il montre alors qu’elles n’ont pas la même importance, en effet la force apparait ici comme une contrainte, une obligation dont le non respect engendrera un danger pour l’homme.


Justice et forces’oppose certes au sens étymologique et dans leur fonctionnement. Mais sont elles si étrangère l’un de l’autre ? N’ont-elles pas besoin d’agir ensemble ?


En ce sens les deux concepts semble n’avoir rien en commun, la justice étant juste et la force injuste. Cependant dans la suite du texte Pascal leur trouve une certaine complémentarité. En effet dans la seconde phrase du texte il écrit que "Lajustice sans la force est impuissante", cela signifie que sans force la justice est inefficace puisqu’elle ne peut se faire respecter par tous, elle n’est qu’un modèle, d’un idéal à respecter.
Par ailleurs il ajoute "la force sans la justice est tyrannique" c'est-à-dire qu’elle serait illégitime. En effet la force seul n’est qu’arbitraire et subjective, elle dépend du bon vouloir des dirigeants.Seule leur volonté compte.
De ce fait, l’auteur montre bien le lien qui lie c’est deux notions. Selon lui elles sont nécessaires l’une à l’autre afin de développer un système juste et efficace. En effet Pascal semble rejeter la possibilité que leur action séparée ai un quelque conque intérêt. Qu’il qualifie de « contredite » ou de « accusée ». Il faut donc, selon lui, les associer afin detrouver une solution et de ce fait pallier au problème qu’elle soulève séparément. Ce pose alors deux hypothèses : faire que le « juste soit fort » ou que le « fort soit juste ». Cependant la solution ne semble pas si logique.
Dans la première possibilité la Justice a besoin de la force afin de se faire respecter puisque sans « il y a toujours des méchants » qui ne le respecte pas et tente de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pascal et la justice
  • Pascal et la justice
  • Justice / pascal
  • La justice / pascal , les pensées
  • Pascal : justice
  • Pascal, justice et force
  • La justice cours pascal
  • Pascal et la diversité de la justice

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !