Peinture

1255 mots 6 pages
DERAIN
Sa vie :
Né en 1880, André Derain peint ses premiers tableaux à 15 ans. Il entre à l'académie Carrière et y rencontre Matisse et Vlaminck, avec lequel il partagera son atelier. Sous l'influence de Vlaminck, il se tourne progressivement vers le fauvisme. C'est à Collioure et à Londres qu'il peint ses premiers tableaux aux joyeuses couleurs : 'Port de Collioure', 'London Bridge', tout deux de 1906. Avec sa rencontre de Braque et Picasso et son étude de l'art nègre, il change progressivement de style. Dans ses natures mortes et ses représentations de personnages entre 1914 et 1920, on perçoit une simplification des formes et un affaiblissement des couleurs. Il acquiert une grande notoriété à travers des expositions à Munich et New York, et comme créateur de décors de ballet et d'opéra. Tout en poursuivant son activité artistique, il se retire progressivement dans sa demeure de Chambourcy près de laquelle il meurt en 1954.
Mouvement artistique :
Fauvisme ; Cubisme ( ?)
Techniques employées :
Sa technique, aux larges touches carrées, rappelle celle de Matisse, qui n'avait pas totalement abandonné le Divisionnisme, mais elle possède un lyrisme coloré et une facture décidée non encore atteints
1907 Détachement de la couleur

La danse est une toile de Derain faite en 1906. Elle est de grandes dimensions (229 x 185). Cette œuvre est d’apparence d’extrême orientale mais on ne peut dire si elle est particulièrement hindoue, cambodgienne ou autre. Le peintre a visité en été 1906 une exposition sur la colonisation à Marseille. Il a pu assister au ballet donné par une troupe de danseuses cambodgiennes. Certain pensent que cette toile s’agit d’une aventure du dieu Krishna à laquelle est mêlé le serpent Koliya. On retrouve également un non respect du code chromatique avec un usage de couleurs violents, lumineux et chauds tel que le ciel est jaune et les personnages sont oranges, bleu foncé ou jaunes. L’homme est en harmonie avec la nature, le règne végétal ou le

en relation

  • La peinture
    291 mots | 2 pages
  • Peinture
    876 mots | 4 pages
  • La peinture
    2311 mots | 10 pages
  • Peinture
    842 mots | 4 pages
  • peinture
    320 mots | 2 pages
  • Peinture
    3706 mots | 15 pages
  • Peinture
    398 mots | 2 pages
  • Peintures
    566 mots | 3 pages
  • Peinture
    518 mots | 3 pages
  • La peinture
    504 mots | 3 pages