Philosophie du droit

43039 mots 173 pages
Philosophie du droit

Distinction entre philosophie du droit et théorie du droit :

La philosophie du droit revient à savoir Qu’elles valeurs sont à l’origine du droit ? Différence avec la théorie du droit. : refus de toutes les valeurs et prendre le droit comme une science.

Définition : L’interrogation sur le sens, les valeurs, les fondements de la norme. Un point de vue descriptif. Un point de vue normatif : ce que devrait être le droit.

Tous les grands systèmes philosophiques se sont appliqués au droit. Toute l’histoire de la philosophie, est une histoire de la philosophie du droit mais la plupart du temps le droit n’est que le prolongement d’une démarche philosophique. Hegel dans « les principes de la philosophie du droit » en 1821 a synthétisé cette philosophie du droit réel pour voir comment la raison s’exprime à travers le droit. Et ce pour expliquer la convergence entre la philosophie et le droit. John Austin « philosophie of positiv law » en 1832. Livre qui pense le droit sans s’arrêter sur la justice.

Remarque : Cette apparition d’une vraie philosophie du droit appliquée est nouvelle.

Kant a conceptualisé à la fin du 18ème siècle cette distinction absolue entre le droit positif et l’idée de justice. « Principe métaphysique de la doctrine du droit ». Il fait une distinction, contre laquelle réagira Hegel, en considérant que le droit est l’objet de 2 types de questions. « Quid juris ? » : qu’elle est la solution de droit (lors d’un procès) ? que dit le droit ? Cette question concerne les juristes. « Quid jus ? » : qu’est ce que le droit même ? Cette question touche le concept lui-même, l’essence du droit.

Pour Kant, il est clair qu’il existe un partage des taches. Les juristes répondent à la première question, les philosophes à la seconde. Cette distinction se retrouve aujourd’hui. Kant est critique vis-à-vis des juristes : « ils cherchent encore une définition pour leur concept de droit ».

Cette conception

en relation

  • Droit et philosophie
    201771 mots | 808 pages
  • Philosophie du droit
    20237 mots | 81 pages
  • Philosophie du droit
    32458 mots | 130 pages
  • philosophie du droit
    24588 mots | 99 pages
  • Philosophie du droit
    1010 mots | 5 pages
  • Philosophie et droit
    5099 mots | 21 pages
  • Philosophie du droit
    20631 mots | 83 pages
  • Philosophie du droit
    14285 mots | 58 pages
  • Philosophie du droit
    15769 mots | 64 pages
  • Droit et philosophie
    4033 mots | 17 pages