Separation des 3 pouvoirs

383 mots 2 pages
Les 3 pouvoirs.

Definir le pouvoir executif, legislatif et judiciaire

Le pouvoir judiciaire est un des trois pouvoirs constituant l'État. Il a pour rôle de contrôler l'application de la loi et sanctionne son non respect. Ce pouvoir est confié aux juges et aux magistrats, qui se fondent sur les textes de lois (qui sont rédigés par le pouvoir législatif) pour rendre des décisions.

Selon Marc Uyttendaele, l'expression pouvoir judiciaire peut revêtir deux sens différents : le premier désigne le pouvoir judiciaire au sens organique et le second au sens fonctionnel. Dans le premier cas, pouvoir judiciaire désigne les cours et tribunaux et dans le deuxième la faculté de pouvoir trancher les litiges.

La separation des 3 pouvoir est necessaire

La séparation des pouvoirs est un principe de répartition des différentes fonctions de l'État, qui sont confiées à différentes composantes de ce dernier.

* le pouvoir législatif, confié à un parlement (ou législateur), à savoir, en France, l'Assemblée Nationale ainsi que le Sénat ; * le pouvoir exécutif, confié à un gouvernement composé d'un Premier ministre et des ministres, à la tête duquel se trouve un chef d'État et/ou de gouvernement ; * le pouvoir judiciaire, confié aux juges, lequel pouvoir judiciaire peut se subdiviser en ordres juridiques distincts : d'une part l'ordre judiciaire, chargé de trancher les litiges entre particuliers, d'autre part l'ordre administratif, compétent pour trancher les litiges opposant l'Administration et les particuliers.

Mais il arrive fréquemment qu'on ne parle que des deux premiers : c'est en particulier le cas en France, dont la Constitution évoque le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif, et simplement l'autorité judiciaire. Par ailleurs, le pouvoir judiciaire est toujours le « troisième pouvoir », alors que la prééminence du législatif ou de l'exécutif dépend de la conception constitutionnelle que l'on a (ainsi, si la Constitution française aborde en premier

en relation

  • La séparation des pouvoirs est elle un mythe?
    1497 mots | 6 pages
  • Séparation des pouvoirs
    1960 mots | 8 pages
  • Droit constitutionnel: la separation des pouvoirs
    1085 mots | 5 pages
  • La séparation des pouvoirs
    924 mots | 4 pages
  • Pourquoi les américains ne connaissent pas le terme « régime présidentiel » : le checks and balances system :
    2271 mots | 10 pages
  • Constitutionnelle
    661 mots | 3 pages
  • L'évolution de la séparation des pouvoirs sous la vème république
    1950 mots | 8 pages
  • L'impact de la théorie de la séparation des pouvoirs sur la ve république
    1343 mots | 6 pages
  • Chapitre 3 L organisation du pouvoir
    4705 mots | 19 pages
  • POURQUOI_LA_SEPARATION_DES_POUVOIRS_PRONEE_PAR_MONTESQUIEU_N
    1598 mots | 7 pages