Structuralisme

352 mots 2 pages
Structuralisme

Le structuralisme est un courant des sciences humaines qui s'inspire du modèle linguistique et appréhende la réalité sociale comme un ensemble formel de relations.
Le structuralisme trouve son origine dans le Cours de linguistique générale de Ferdinand de Saussure (1916), qui propose d'appréhender toute langue comme un système dans lequel chacun des éléments n'est définissable que par les relations d'équivalence ou d'opposition qu'il entretient avec les autres, cet ensemble de relations formant la « structure ».
Néanmoins, le Cours de linguistique générale ne fait aucunement mention du mot « structure » lui-même. La postface « Lire Saussure aujourd'hui » de Louis-Jean Calvet précise : « La notion de système tout d’abord (ce qu’on appellera plus tard structure). »
Définition de la structure :

Une structure est « une entité de dépendances internes » (Hjelmslev). La structure s'oppose ainsi à l'atome (au sens linguistique), qui n'entre dans aucune relation de dépendance avec un autre atome.
Le terme apparaît dans les Travaux du Cercle linguistique de Prague, I, Prague, 1929 : Roman Jakobson, S. Karcevsky et N. Troubetskoï y préconisent pour la linguistique « une méthode propre à permettre de découvrir les lois de structure des systèmes linguistiques et de l'évolution de ceux-ci ».
Définition du structuralisme:

D'après Émile Benveniste s'appuyant sur les travaux de Saussure et du Cercle de Prague auxquels il fait largement référence, le structuralisme est l'hypothèse selon laquelle on peut étudier une langue en tant que structure.
Cette hypothèse est justifiée par le fait que le système de la langue est « relatif » et « oppositif » (Saussure). Saussure disait : « dans la langue, il n'y a que des différences ». Chaque élément ne prend sens que dans sa relation et son opposition à d'autres éléments.
Par exemple, [bu] et [vu] (bout et vous) sont deux mots différents en français parce que [v] s'oppose à [b]. Mais en espagnol, cette opposition

en relation

  • Le structuralisme
    3665 mots | 15 pages
  • Le structuralisme
    693 mots | 3 pages
  • Structuralisme
    624 mots | 3 pages
  • Le structuralisme
    1139 mots | 5 pages
  • le structuralisme
    475 mots | 2 pages
  • Le structuralisme
    1466 mots | 6 pages
  • Le structuralisme
    2267 mots | 10 pages
  • structuralisme
    389 mots | 2 pages
  • Structuralisme
    1485 mots | 6 pages
  • Structuralisme
    1439 mots | 6 pages