Une structure romanesque de la déception et de la monotonie dans le livre de gustave flaubert : mm. bovary.

Pages: 5 (1024 mots) Publié le: 14 avril 2011
Mm. Bovary
Gustave Flaubert

Une structure romanesque de la déception et de la monotonie
Le roman est divisé en 3 grandes parties et 35 chapitres. Le découpage en parties permet de structurer l'espace de la fiction ( la deuxième partie marque ainsi un changement de lieu : le départ de Toste à Yionville) ou d'articuler les grands changements dramatique (la troisième partie inaugure lanouvelle relation d'Emma avec Léon).
A. Une composition en symétrie pour souligner la place centrale de l'adultère dans le romanB. Une structure répétitive pour rendre sensible la monotonie de la vie d'Emma et de Charles

A.La disproportion manifeste entre les trois parties du récit n'est pas fortuite : 9 chapitres pour la première , 15 pour la deuxième et 11 pour la troisième. Ceci produit deseffet rythmique. La brièveté relative de la troisième partie par rapport a la deuxième renvoie a l'accroissement de la tension dramatique et a l'accélération du temps de la narration qui débouchent brutalement sur la mort d'Emma.
Les chapitres, eux aussi d'inégale longueur, participent au même effet de dynamisation du récit : ainsi le chapitre de la « lune de miel » (III, 3), qui se resserre moins detrois pages, produit par sa brièveté une franche coupure très vivifiante et contribue a isoler un des rares moments de bonheur du roman. Ce découpage en chapitre permet aussi de délimiter certaines grandes scènes : la noce, le bal de la Vaubyessard...

Si la structure apparente contribue à introduire une dynamique dans le récit, Madame bovary comporte des éléments statiques qui sembles aucontraire figer l'écoulement narratif. Le roman s'articule en effet autour de grandes scènes qui, d'une part, aspirent le temps de la lecture (souvent dix ou vingt page pour traiter une durée romanesque inférieure à un jour) et, d'autre part, ont une importance symbolique et dramatique particulière.
Le lecteur garde ces scènes longtemps en mémoire, d'autant plus qu'elles sont reliées par un systèmed'échos. Par cet effet de mémoire du lecteur, Flaubert parvient à renforcer le cohésion de son récit, en mémé temps qu'ils y créer une certaine inertie. D'une scène à l'autre, semblent se répéter les même illusions d'Emma, la même bêtise d'Homais, la même lourdeur de Charles..

B. Le roman de Flaubert est animé par un mouvement paradoxal. Les effets de symétrie, la répétition de mêmesstructures, un réseau d'échos internes vivifiés par des dissonances, contribuent à dynamiser de récit mais, en même temps, le pétrifient en une structure parfaitement intégrée où tout semble déjà là, où l'évolution n'est qu'un leurre. C'est le paradoxe du balancier qui est en mouvement perpétuel, mais reste toujours à la même place.
On peut déceler dans la structure formelle du roman un certain nombred''effets de symétrie. Le roman s'ouvre et se ferme sur trois chapitres centrés sur le personnage de Charles Bovary : son entrée (I,1-3) et sa sortie (III, 9-11). De même, chaque partie s'ouvre sur une arrivé et se referme sur une sortie : arrivée de Charles au collège de Rouen et disparitions successives des deux époux (III, 8 et 11).
La partie du milieu est renforcée dans sa position centrale parsa longueur relative : elle est la plus longue des trois, encadrée par deux segment plus courts qui se font face. Au sein de chaque partie, on retrouve une relative symétrie autour d'un axe central: le chapitre de la noce (I,4), celui des comices (II,8) et, enfin, le chapitre de la mort d'Emma (III,8).
Ce que la noce avait noué, symétriquement la mort d'Emma le dénoue. Au centre, l'adultère,symbolisé par la scène des comices, a échoué à prolonger l'illusion. Un principe constant opère le passage de l'une à l'autre de ces trois phases : la déception. Le mariage déçoit vite les espoirs d'Emma : c'est ce qui la conduit à l'adultère. Mais ce denier ne tarde guère à la décevoir à son tour ; et c'est de qui la conduit à la mort.

C. En faisant abstraction des variations intermédiaires,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mme bovary de gustave flaubert
  • Gustav flaubert, madame bovary
  • Madame bovary de gustave flaubert
  • Madame bovary de gustave flaubert
  • Madame bovary de gustave flaubert
  • Madame bovary gustave flaubert
  • Gustave Flaubert, Madame Bovary
  • Madame bovary gustave flaubert

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !