L'application de la convention d'aarhus

4574 mots 19 pages
L’application de la Convention d’Aarhus

La Convention d’Aarhus sur l’accès à l’information, la participation du public au processus décisionnel et à l’accès à la justice en matière environnementale est un pilier de la démocratie environnementale. C’est un pilier qui laisse encore aujourd’hui, plusieurs questions sur son effet direct (dans des pays de théorie moniste), et sur les façons de promouvoir son application dans tous les continents. En réalité, ces deux questions sont liées par le fait que la non adhésion à un instrument international est déjà un problème en soi et que la théorie de l’effet direct, telle que présentée aujourd’hui, semble être une difficulté pour l’application du droit international qui vise l’unification. Afin d’améliorer et même d’unifier les mécanismes d’information, de participation du public et de l’accès à la justice en matière d’environnemental, le PNUE et le Secrétariat de la Convention d’Aarhus ont mis à jour un plan d’action pour augmenter le nombre d’Etats membres à la convention. La question est la suivante : si la Convention d’Aarhus avait été ratifiée par la majorité des pays membres aux Nations Unies, la participation du public en matière environnementale serait-elle vraiment efficace ? Serait-il possible d’imaginer l’application de cette Convention même dans des Etats non-partis ? En ce qui concerne la première question, il sera abordée la mise en œuvre de la participation du public au Brésil, afin de savoir quelles seraient les conditions de mise en œuvre de la Convention d’Aarhus si le Brésil la ratifiait. Concernant la seconde question, des décisions de la Cour européenne des droits de l’homme seront présentées pour le débat de ce sujet.

1 – Présentation de la Convention d’Aarhus

La Convention d’Aarhus sur l’accès à l’information, la participation du public au processus décisionnel et l’accès à la justice en matière d’environnement a été adoptée lors de la quatrième Conférence ministérielle («

en relation

  • participation et l information
    1862 mots | 8 pages
  • Droit bancaire
    21567 mots | 87 pages
  • Charte de l environnement
    815 mots | 4 pages
  • Droit de l'homme
    982 mots | 4 pages
  • La mondialisation
    54066 mots | 217 pages
  • Droit à l'environnement sain
    1554 mots | 7 pages
  • Article 7 L effet de standstill des droits fondamentaux dits de la deuxième génération vu par le juge constitutionnel belg
    11279 mots | 46 pages
  • Droit de l'environnement
    4494 mots | 18 pages
  • Ddroit public écomique
    19908 mots | 80 pages
  • le juge administratif et les traités internationaux
    4698 mots | 19 pages