Ainsi parlait Zarathoustra

par

Le nain

Le nain,
qui figure l’esprit lourd de pesanteur, très attaché à la terre et aux
satisfactions terrestres, en raison de sa petite taille et du type humain
caractéristique qu’il représente, se trouve sous le portique « instant »,
c’est-à-dire au présent, là où deux chemins se réunissent, l’un provenant du
passé le plus reculé, l’autre menant à l’avenir le plus lointain. Le nain passe
son temps à dénigrer et à minimiser les événements et les gens. Il est dans le
ressentiment. Zarathoustra trouve que son comportement est méprisable.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le nain >