Alcools

par

Les poèmes d’amour

De 1901 à 1913, deux femmes ont successivement inspiré Apollinaire : Annie Playden, la jeune Anglaise rencontrée en 1901, puis la peintre Marie Laurencin à partir de 1907. Ces deux histoires d’amour se ressemblent : un amour porteur de promesses de bonheur aboutit au rejet de l’amant par l’amante ; l’amant mal-aimé ne peut se détacher de ce passé qui le torture ; sa douleur se sublime dans l’acte poétique qui transforme l’Amante en mythe et rend au Poète sa force créatrice.

 

Le cycle d’Annie

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les poèmes d’amour >

Dissertation à propos de Alcools