Alcools

par

Les poèmes élégiaques

On appelle poèmes élégiaques des poèmes tristes, tendres, courts le plus souvent. On peut rattacher à ce groupe, dans Alcools, certains poèmes des cycles d’Annie et de Marie. Ce sont, dans le recueil, les plus connus, ceux qui attirent l’œil et qui hantent la mémoire de par leur fluidité, leur musicalité et la richesse de leurs images.

 

Le cycle rhénan

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les poèmes élégiaques >

Dissertation à propos de Alcools