Atala

par

René

René, le narrateur (qui est l’auteur) s’identifie ici à Chactas : Chactas est son porte-parole. Lorsque par exemple Chactas produit son chant d’amour pour Atala, le narrateur dit : « Ainsi chantait ce jeune homme, dont les accents portèrent le trouble jusqu’au fond de mon âme ».

Tout comme Chateaubriand, René est attaché aux traditions et court après les aventures. Il est fasciné par le christianisme et s’émerveille devant toute mention que Chactas fait des rituels eucharistiques chrétiens, ainsi que par la « procession » qui accompagne le père Aubry.

Inscrivez-vous pour continuer à lire René >

Dissertation à propos de Atala