Au bonheur des ogres

par

Benjamin Malaussène

Benjamin Malaussène est celui qu’on assimile le plus au « chef de famille ». En effet, il est le grand frère, l’aîné, celui qui tient le rôle de substitut du père. Il est celui qui ramène l’argent au foyer et qui doit faire preuve de raison et d’équilibre face à ses frères et sœurs excentriques. Cependant, il régale tout son petit monde avec ses histoires que suit, pendu à ses lèvres, le reste de la fratrie, du plus jeune à la plus âgée. Benjamin, de par son rôle d’aîné, est resté, de tous les enfants Malaussène, le plus proche sentimentalement de sa mère, bien que celle-ci lui impose sans vraiment lui demander son avis le rôle de tuteur de tous les autres. Il incarne donc une figure paternelle teintée d’espièglerie et d’un caractère néanmoins bien trempé, sa langue ne restant pas dans sa poche. Il détient au sein du Magasin, son lieu de travail, un rôle bien particulier : ses talents d’acteur et d’orateur ont fait de lui le bouc émissaire, celui sur qui le patron peut venir déverser l’opprobre lorsqu’un client se plaignant de la qualité d’un de ses achats revient en faire un compte-rendu au service après-vente. Ainsi touché par les multiples jérémiades de Malaussène et la foule de menaces que le patron fait pleuvoir sur lui, le client, touché, a donc pour coutume de retirer sa plainte, laissant ainsi le Magasin indemne.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Benjamin Malaussène >

Dissertation à propos de Au bonheur des ogres