Au bonheur des ogres

par

Tante Julia

Benjamin rencontre Julie Corrençon, alias Tante Julia, lorsque celle-ci est occupée à voler dans les rayons du Magasin. Benjamin exerçant alors sa couverture professionnelle d’agent d’entretien de la grande surface, la surprend la main dans le sac. Cependant, attiré par la jeune femme flamboyante à la féminité avantageuse, il lui sauve la mise alors qu’un supérieur vient faire remarquer son larcin à celle-ci, l’appelant « Tante Julia » et se faisant passer pour un membre de sa famille. Commence alors une histoire tortueuse et passionnée : Julie s’avère être une femme totalement idéaliste et révolutionnaire, aussi flamboyante que sa chevelure. Leur vie amoureuse se partage entre discours acharnés en faveur de la noble cause, et heures passées à faire l’amour. Le talent d’oratrice de celle-ci l’aide à se faire accepter rapidement par la fratrie Malaussène, bien que Thérèse, une des sœurs les plus âgées, soit réticente à la venue de cette nouvelle personne, et non des plus discrètes. On retiendra la première question que celle-ci lui adressera : « Mais comment faites-vous pour dormir avec de si gros seins ? ». Finalement, Tante Julia- le pseudonyme restera par habitude- sera pour Benjamin un soutien véritable lorsque celui-ci se croira destiné à la prison.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Tante Julia >

Dissertation à propos de Au bonheur des ogres