Au bonheur des ogres

par

Thérèse Malaussène

Thérèse est la seconde sœur de Benjamin, et peut-être la plus atypique. Dotée d’un don de seconde vue, elle prédit l’avenir de tout Belleville dans la roulotte qui lui sert de lieu de travail et gagne le respect de tout le quartier grâce à ses visions. D’un caractère plutôt paisible, dénué de toute passion hormis pour son art, stoïque, elle vit dans une sorte de mysticisme constant, qui la rend parfois totalement incomprise par le reste de la tribu Malaussène et a parfois le don d’exaspérer Benjamin. Elle reste néanmoins une sœur attachante et dévouée, et tombe amoureuse d’un dénommé Marie-Colbert, un nobliau descendant d’une génération de fratricides et d’escrocs, qui vient un jour se faire lire l’avenir. Elle se met alors en tête de l’épouser. Totalement extasiée, au grand dam de Benjamin, elle décide alors d’abandonner son don pour lui, avant de déchanter très rapidement.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Thérèse Malaussène >

Dissertation à propos de Au bonheur des ogres