Candide ou l'optimiste

par

Résumé

En Westphalie, dans le château du baron de Thunder-ten-tronckh, le jeune Candide mène une vie heureuse auprès de son maître Pangloss. Celui-ci lui enseigne, suivant la doctrine optimiste du philosophe Leibniz, que « tout va bien dans le meilleur des mondes ». Fasciné par la pensée optimiste de son maître et par la puissance du baron, Candide est en outre séduit par Cunégonde, la fille de ce dernier. Le baron, découvrant que Candide lui a donné un baiser, chasse le jeune homme du château.

Devenu un pauvre vagabond désespéré, Candide doit affronter une tempête de neige avant de se retrouver enrôlé malgré lui dans l’armée des Bulgares. Pris pour un déserteur après une promenade interdite, il est rattrapé et puni au point de frôler la mort. Sauvé suite à une faveur accordée par le roi des Bulgares, il se fait soigner par un grand chirurgien avant d’affronter la réalité de la guerre et ses horreurs lors d’une bataille opposant Bulgares et Abares. Désertant pour de bon l’armée des Bulgares, Candide fuit en Hollande. Là, il croise un prédicateur huguenot intolérant qui prêche la charité mais refuse de l’aider, puis il rencontre Jacques, un anabaptiste qui lui procure nourriture et argent. Candide retrouve ensuite par hasard son maître Pangloss, complètement défiguré par la vérole. Son ancien précepteur lui raconte les ravages commis par l’armée des Bulgares : la destruction du château du...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Candide ou l'optimiste