Candide ou l'optimiste

par

La parodie : roman, conte

Candide parodie plusieurs genres littéraires, comme le roman picaresque et le conte.
Comme dans un conte, les personnages survivent à toutes les aventures et ne meurent pas, mais contrairement à un conte où le monde est en général merveilleux et où tout tourne vers le bien, ici le monde n'est pas bienveillant et tout tourne très vite au pire, dans toutes les situations.

Le genre picaresque, dans lequel le lecteur suit les aventures décousues d'un héros débrouillard est aussi parodié : le seul fil conducteur des aventures du récit est le voyage de Candide, ce héros absolument dénoué de ressources et tout sauf débrouillard.

La bible est également parodiée, notamment dans le passage dans lequel les héros rendent une visite au paradis terrestre.

On peut aussi y voir une parodie des romans galants de cette époque, en commençant par l'épisode du début et Candide et Cunégonde derrière le paravent, et avec la quête du héros pour retrouver son aimée.

Inscrivez-vous pour continuer à lire La parodie : roman, conte >

Dissertation à propos de Candide ou l'optimiste