Critique de la faculté de juger

par

Les lecteurs

Face à cette éminence grise, l’on se met immédiatement dans la posture d’un apprenant. En lisant cet ouvrage, on en apprend un maximum sur la faculté de juger. Il existe notamment certaines catégories de personnes qui se sentiraient touchées par les notions de l’ouvrage. Il s’agit d’une part des âmes sensibles, capables de s’émouvoir devant les belles choses, et des artistes d’autre part. La thématique sur l’esthétique est particulièrement intéressante et pleine de leçons, notamment celle portant sur la distinction entre le beau et le sublime qui peut être résumée en une phrase courte, mais pleine de sens : « Le sublime touche, le beau charme. »

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les lecteurs >

Dissertation à propos de Critique de la faculté de juger