Dialogues de Bêtes

par

Présentation

Dialogues de bêtes est un ouvrage écrit par Colette et publié en 1904. Épouse de l’écrivain Henry Gauthier-Villars, dit Willy, elle n’a pas encore publié d’ouvrages à son nom seul, même si elle est déjà l’auteure de sa série de romans Claudine. Dialogues de bêtes est le premier livre qu’elle publie sous son seul nom, à l’époque Colette Willy, à trente-et-un ans.

Pas vraiment un roman, pas tout à fait pièce de théâtre, l’ouvrage est une suite de neuf scènes de la vie de deux animaux de la maison, un chat et un chien, Toby-Chien et Kiki-la-Doucette. Ils partagent la vie de deux humains, qualifiés par la narratrice de « seigneurs de moindre importance », appelés « deux-pattes » par les protagonistes, qui sont en fait Colette et Willy. Sous des dehors légers et poétiques, Dialogues de bêtes permet à Colette de brosser un portrait d’elle-même et de son couple à un moment crucial de sa vie, quand elle s’apprête à prendre son indépendance et à voler de ses propres ailes. Dans les éditions postérieures, trois dialogues seront ajoutés dont deux, La Chienne et Celle qui en revient, évoquent le premier conflit mondial à travers le portrait de la chienne d’un soldat, La Bergère. Plus tard, Colette évoquera à nouveau le conflit dans le roman La Fin de Chéri.

Il sera question dans les axes de lecture du portrait en creux d’un couple vu par les animaux du foyer, puis de la naissance du désir d’indépendance de la femme au début du XXe, et enfin de la poésie de la nature dans l’œuvre.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Présentation >