Dialogues de Bêtes

par

Résumé

Les Dialogues de bêtes sont la transcription de conversations entre un chat, Kiki-la-Doucette, et un chien, Toby. Kiki est un angora au pelage tigré. Il est beau, soigné de sa personne, hautain, et porte sur le monde qui l'entoure un regard assez méprisant. Bref, c'est un chat. Quant à Toby, c'est un bull bringé à la face de crapaud, aux yeux globuleux, au corps cylindrique, et qui a un vague trognon de queue. Il est agité, impulsif, bruyant, spontané et naïf. En d'autres termes, c'est un chien. N'oublions pas les Deux-Pattes – c'est ainsi que Kiki-la-Doucette et Toby-Chien désignent les humains – qui apparaissent au fil des conversations, « seigneurs de moindre importance » que les deux protagonistes velus : « Elle » et « Lui ».

Kiki et Toby s'entendent plutôt bien. Ils cohabitent et partagent la vie de leurs Deux-Pattes. Toby est en adoration devant Elle – Colette – dont il brosse un portrait charmant, celui d'une jeune femme gaie, sportive (elle fait de l'équitation), un peu mondaine, toujours en mouvement, mais particulièrement proche de la nature et des espaces libres. Elle emmène Toby partout avec elle, dans les magasins, en visite, et même sur les scènes de music-hall. Mais c'est surtout lors de longues promenades en pleine nature que Toby peut laisser libre cours à son exubérante adoration pour sa jolie maîtresse. Ils passent des heures à cheminer sous le soleil ou sous la pluie, sur les chemins poussiéreux, dans l'herbe, dans la forêt, ou alors ils cueillent des mirabelles dans le jardin, fruits que Toby accepte de goûter par amour d'Elle.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Dialogues de Bêtes