Disparu à jamais

par

John Asselta

Ami de jeunesse de Ken, John Asselta passe pour être un véritable psychopathe. Surnommé le Spectre, il laisse à qui le rencontre une sensation très désagréable : « Sur le passage du Spectre, la température semblait chuter d'une dizaine de degrés. » Élevé dans la violence, il a été accusé plus jeune d'avoir poignardé un camarade de classe qui le maltraitait. Placé dans un centre spécialisé, il garde une grande rancune de cette période car c'est en vérité Ken qui l'a tué. John, peu aimé, se complaît dans la violence. Avec McGuane, ils n'hésitent pas à torturer et tuer pour obtenir ce qu'ils veulent. La seule personne qu’il aimera jamais sincèrement est la jeune Julie, assassinée par Ken.

Johan Asselta est un personnage particulier et ses intentions semblent quelque peu floues. Lui et Kathy monteront toute une machination pour obliger Ken à sortir de l'ombre. Asselta se révèle alors comme un allié et non un ennemi : c'est lui qui donne les preuves de la culpabilité de McGuane dans l’assassinat de l'ex-mari de Nora qui représentait une menace pour elle, et c'est également lui qui raconte la vérité à Will sur les origines de Carly.

Inscrivez-vous pour continuer à lire John Asselta >

Dissertation à propos de Disparu à jamais