En attendant Godot

par

Une illustration de l’absurdité de la condition humaine

Le contexte de la pièce est celui de l’après-Seconde Guerre mondiale. Le monde – notamment l’Europe – est bouleversé. On cherche, plus que jamais, une explication au but de la vie et à l’existence de l’homme. Cette période est jalonnée de nombreuses œuvres qui traitent de ce thème et le courant philosophique français de l’existentialisme prend son essor. En attendant Godot est une pièce qui elle aussi s’intéresse à cette question. À travers ses personnages qui attendent sans trop savoir quoi, ni quand leur attente prendra fin, c’est le tragique de la condition humaine qui est mis en exergue.

À l’instar de Vladimir et Estragon qui attendent Godot, l’être humain attend lui aussi. Il cherche à donner un sens à sa vie et pendant ce temps, il s’absorbe dans la routine, les conversations inutiles, et cherche à se distraire de sa condition par tous les moyens. Les personnages en eux-mêmes reflètent cette condition. Certains sont cruels comme Pozzo ; certains s’en remettent aveuglément à d’autres comme Lucky ; d’autres encore attendent avec seulement une vague idée de ce qu’ils attendent comme le font Vladimir et Estragon.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une illustration de l’absurdité de la condition humaine >

Dissertation à propos de En attendant Godot