Kamo l’agence Babel

par

Résumé

Kamo, l'agence Babel met en scène Kamo, un jeune adolescent, et le narrateur dont le lecteur ignore le nom. Kamo est un garçon original qui vit seul avec sa mère. Il est brillant, surdoué même... sauf en ce qui concerne les langues étrangères. C'est sur ce constat d'échec que commence l'histoire : Kamo n'a obtenu que trois sur vingt en anglais ! Sa mère – polyglotte qui maîtrise un nombre impressionnant de langues indo-européennes – est furieuse. Sa fureur ne tombe pas quand son fils lui fait observer que pour sa part elle est incapable de conserver un emploi. Germe alors l'idée d'un étrange défi entre la mère et le fils : si elle parvient à garder un emploi au moins trois mois, Kamo s'engage à apprendre l'anglais dans le même laps de temps. Marché conclu !

La mère de Kamo se met aussitôt en quête d'une place, se fait embaucher dans une entreprise liée à des échanges culturels et se jette dans le travail. Son fils la voit de moins en moins, elle rapporte du travail à la maison, y consacre même son dimanche ! Quand les trois mois sont écoulés, c'est avec un grand sourire que la mère rappelle à son fils que c'est à son tour de remplir sa part du contrat. Elle lui tend alors une liste de noms : des correspondants étrangers. Il lui faut en choisir un ou une, lui écrire régulièrement, et dans trois mois, il sera bilingue. Kamo contemple la liste, choisit un nom au hasard : Catherine Earnshaw, une jeune Anglaise. Il lui suffit d'envoyer son courrier à une boîte postale, celle de l'agence Babel.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Kamo l’agence Babel