Kamo l’agence Babel

par

Rêve ou réalité?

Kamo l’agence Babel oscille entre rêve et réalité. Le cadre correspond tout à fait à la réalité : un adolescent allant au collège et sa mère souhaitant qu’il apprenne l’anglais.

Puis l’histoire change et à la fois Kamo et le lecteur sont projetés dans le monde de Cathy. Au départ il parait réel, il s’agit d’une adolescente anglaise de l’âge de Kamo, qui lui répond avec un ton aussi provoquant que celui sur lequel il lui a écrit sa première lettre. Puis le monde de Catherine devient un monde irréel et dérangeant puisqu’elle semble venir d’une autre époque (elle ne sait pas ce que sont le téléphone, le métro et questionne Kamo quand celui-ci utilise ces mots) et pourtant elle correspond dans le présent avec Kamo. A la fin de l’histoire on revient cependant au réel en découvrant que le personnage de Catherine n’existe pas réellement et vit à travers les lettres écrites par la mère de Kamo. Cette-dernière fait d’un rêve une réalité. Le retour à la réalité, en apprenant l’inexistence de Catherine dans le monde réel, se fait parallèlement par le narrateur et par Cathy elle-même, qui dans ses lettres incite Kamo à venir la rencontrer et donc aurait provoqué la découverte de la réalité de l’agence Babel par Kamo si le narrateur ne l’avait pas fait avant.

Kamo lui-même oscille entre le rêve et la réalité : on apprend à la fin qu’il est conscient que Cathy n’existe pas dans la réalité mais cela ne le dérange pas, il préfère vivre avec cette idée et cette correspondance qui le rend heureux, que revenir à la réalité et arrêter d’écrire car Catherine n’est pas réelle. Et quand finalement il se retrouve face à celle qui écrit et fait vivre le personnage de Catherine, sa mère, il ne parait pas si choqué et se plonge immédiatement dans le livre d’où sont tirés les personnages de sa correspondance, mélangeant encore une fois rêve et réalité, comme souvent dans les livres.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Rêve ou réalité? >