L'adversaire

par

Résumé

Le récit L'Adversaire d’Emmanuel Carrère a pour sujet l’affaire Jean-Claude Romand qui fit grand bruit dans les médias. Cet homme tua sa femme et ses enfants, mit le feu à sa maison avant de tenter de se suicider. Il avait fait croire à sa famille pendant plus de 18 ans qu’il était médecin à l’OMS à Genève alors qu’il passait ses journées à errer dans les parkings ou les forêts des environs.

Pour commencer, Emmanuel Carrère raconte ce qu'il faisait au moment où Jean-Claude Romand a commis les meurtres : il vaquait à ses obligations familiales et finissait d'écrire sa biographie sur l'auteur de science-fiction Philip K. Dick, Je suis vivant et vous êtes morts. Dès lors, on saisit quel sera l'angle choisi par Carrère pour relater ce fait divers incongru ; il va aborder la chose d'un point de vue légèrement autobiographique, raconter en même temps que les faits la difficulté qu'il éprouve à les raconter, le décalage qui demeure avec son projet malgré tous ses efforts.

Il prend, pour narrer les conséquences immédiates du meurtre multiple de Romand, le point de vue de Luc Ladmiral, son meilleur ami. Luc comprend que quelque chose de catastrophique s'est passé quand on l'appelle à l'aide lors de l'incendie de la maison Romand. Quand il arrive, il voit les cadavres des enfants et de la mère, et cette vision restera pour lui un grand choc. Luc se remémore sa grande amitié avec Romand, et prétend tout savoir de lui. Avec sa famille, il prie pour que Jean-Claude, qui est simplement dans le coma, alors que tous les autres sont morts, ne se réveille pas.

Les jours suivants, les faits se précisent, et on découvre que la famille Romand a été assassinée par Jean-Claude, et...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de L'adversaire