L'adversaire

par

Les difficultés de positionnement de l’auteur par rapport à l’histoire

Nous l’avons dit, l’auteur a eu le mérite de ne pas se limiter à la rubrique des faits divers. Il a voulu en apprendre davantage et c’est justement cette curiosité qui l’a conduit à aller à la rencontre du criminel. Mais une fois en sa présence et ayant eu connaissance de l’histoire, qu’a-t-il dû ressentir ? Car dans sa démarche, il ne s’attendait certainement pas à aboutir à  de telles découvertes. Aussi s’est-il senti ébranlé comme il l’a lui-même confessé à Romand : « Il y a maintenant trois mois que j'ai commencé à écrire. Mon problème n'est
pas, comme je le pensais au début, l’information. Il est de trouver ma
place face à votre histoire. »
L’auteur a probablement éprouvé le dégoût qu’aurait pu ressentir n’importe quel humain face à une telle tragédie tandis que son professionnalisme l’a sans doute aidé à en rester détaché et à en relater les faits.  

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les difficultés de positionnement de l’auteur par rapport à l’histoire >

Dissertation à propos de L'adversaire