L'appel de la forêt

par

John Thornton

John Thornton devient l’un des maîtres de Buck après ses nombreuses ventes et reventes. Il est le responsable du flottage du bois au poste-relais du courrier de Skagway. Depuis son départ de chez le juge Miller, il s’agit du premier maître pour lequel Buck éprouve de la reconnaissance, puis de l’affection et enfin de l’amour.

En effet, Buck a évolué depuis le temps où il vivait à Santa-Clara. Il a découvert que tous les hommes étaient loin d’être aussi attentionnés que le juge, et que Thornton faisait preuve de qualités rares dont la majorité des hommes font fi avec les chiens.

C’est par compassion envers le chien, roué de coups de bâton par ses précédents propriétaires, que John rachète Buck. Un peu plus tard, John lui sauve la vie alors que Buck est pris dans un rapide, et en contrepartie, Buck se sent lié indéfectiblement avec cet homme qui lui a, à plusieurs reprises, sauvé la peau. De plus, cet homme « comprend la race canine, il traitait ses chiens comme s’il eussent été ses propres enfants », et en cela, fait preuve d’un respect et d’une tolérance rares dans ce milieu difficile qu’est celui des chercheurs d’or du Grand Nord. À ses côtés, Buck vit une véritable renaissance, et connaît alors un amour pour son maître bien supérieur à...

Inscrivez-vous pour continuer à lire John Thornton >

Dissertation à propos de L'appel de la forêt