L’Éducation sentimentale

par

Résumé

L’éducation sentimentale est un roman pour lequel l’auteur, Gustave Flaubert, s’est inspiré de ses propres expériences amoureuses. Le livre retrace la vie d’un jeune étudiant, Frédéric Moreau, qui veut se frayer un chemin dans la haute société.

Au début du roman, Frédéric contemple Paris qui disparaît à mesure que son bateau avance vers sa ville natale de Nogent-sur-Seine. À bord du bateau, il rencontre une belle femme, Mme Arnoux, et tombe vite amoureux d’elle. À son arrivée, il retrouve son meilleur ami, Charles Deslauriers, et l’informe du coup de foudre qu’il a eu en voyant Mme Arnoux. Ce dernier lui conseille alors de se lier d’amitié avec son mari, Jacques Arnoux, pour se rapprocher d’elle. Il lui conseille aussi de profiter de son voisin, le père Roque, qui a des liens étroits avec un riche banquier, monsieur Dambreuse.

Frédéric revient à Paris pour étudier le droit à la faculté. Il rend visite à Dambreuse qui ne l’accueille pas convenablement. Sur le chemin du retour, il découvre une boutique d’art portant le nom d’Arnoux, ce qui le fait penser à son épouse.

Très vite, il s’ennuie au point de détester ses études. Alors que des émeutes estudiantines se déclenchent dans les rues parisiennes, il fait la connaissance d’un certain Hussonnet, et d’un autre homme d’apparence innocente, Dussardier, vite arrêté. Frédéric et Hussonnet lui rendent visite en prison. Frédéric découvre par la suite que Hussonnet travaille pour le journal d’Arnoux. Quelque temps plus tard, son ami l’introduit chez les Arnoux.

Frédéric commence à passer plus de temps avec Arnoux et les hommes de son cercle social, y compris Regimbart et Pellerin,...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de L’Éducation sentimentale