L’Éducation sentimentale

par

Conclusion

L’Éducation sentimentale est le récit d’une éducation à la vie et à l’amour, mais Gustave Flaubert y dresse aussi une image sévère de la société parisienne des années 1850. Il dénonce la dépravation, mais surtout l’abandon des idéaux qui ont porté la révolution.

Ce roman publié en 1869 est un miroir de son époque et porte entre ses pages des leçons à tirer de l’histoire d’une génération qui a manqué de marquer, d’après Flaubert, l’histoire de son empreinte.

Même si le roman montre qu’un apprentissage a pour étapes des erreurs, concernant Frédéric, sa bonne éducation n’aura eu d’autre issue que l’échec.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Conclusion >

Dissertation à propos de L’Éducation sentimentale