L'herbe bleue

par

Alice & Alice

Le titre original du livre, Go Ask Alice, peut être interprété comme une référence au personnage de Lewis Carroll. Son Alice est la représentation de la fin de l'innocence, de l'entrée dans un monde étrange et incompréhensible, qui reproduit le passage de l'enfance au monde adulte. L'adolescent vit une période difficile : il n’est plus un enfant, mais pas encore un adulte. De nombreux bouleversements surviennent, et le jeune adulte doit quitter ses attaches bien connues pour vivre ses propres expériences.

Plusieurs éléments du conte de Lewis Carroll peuvent être mis en parallèle avec L'Herbe bleue : la chute d’Alice dans le monde merveilleux ressemble à celle de l’adolescente dans la drogue ; dans les deux cas elle est marquée par l’ouverture d’une porte. La chute peut être vue comme une descente aux enfers, qui est celle de la narratrice du journal. Dans les deux cas, il s’agit d’une entrée dans un monde nouveau qui marque le passage de l’enfance à l’âge adulte. Tout comme Alice se retrouve seule et perdue dans ce monde imaginaire, l'héroïne est livrée à elle-même dans un lieu où elle n’a aucun repère, entourée de personnes qui lui sont inconnues. Et surtout, dans les deux récits, il n’y a aucun moyen de faire machine arrière.

Les deux histoires disent la perte de l’innocence. Chez Lewis Carroll Alice se trouve confrontée à des fous (le chapelier) ou à des personnes qui lui sont néfastes (la dame de cœur), et c’est aussi le cas dans...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Alice & Alice >

Dissertation à propos de L'herbe bleue