L’île Mystérieuse

par

Une robinsonnade originale

On qualifie de robinsonnades les œuvres dansla lignée du Robinson Crusoé deDaniel Defoe. Ces récits sont nombreux, on peut citer par exemple Vendredi ou la Vie sauvage de MichelTournier.

Les Robinsonnades relatent la survie d’unnaufragé sur une île déserte. Le schéma est généralement celui d’un abandon audésespoir du naufragé puis d’une volonté de domination de l’île. Plusieurspéripéties du roman rappellent ici l’œuvre de Defoe – ainsi le naufrage, lefait que l’île soit déserte ou la tenue d’un journal. On peut citer égalementle sauvetage d’Ayrton qui rappelle celui de Vendredi par Robinson. Enfinl’attachement de Nab pour Smith rappelle aussi celui de Vendredi pour Robinson.

Verne reprend le thème de la robinsonnade maisil s’en démarque pour affirmer ses propres idées, et ce de plusieursfaçons :

– Avec Defoe, Robinson malgré vingtannées de solitude conserve son humanité et son intelligence. Verne de son côtéestime qu’un homme coupé du reste du monde finit par forcement s’abrutir :ainsi Ayrton s’est-il déshumanisé après quinze années de solitude.

– Les naufragés contrairement à Robinsonne sont pas seuls. Ils sont cinq. Leur aventure n’est donc pas solitaire avectoutes les conséquences psychiques que cela implique mais relève d’une nouvellevie sociale, aux frontières simplement plus exiguës. Les naufragés de Verne nerégressent pas au rang de sauvages, ils n’ont pas non plus une période dedésespoir comme Robinson.

– Si Robinson colonise son île, il faitpiètre figure par rapport à ce que Smith et sa bande réalisent. Par ailleursRobinson avait pu récupérer beaucoup d’instruments et de marchandises du bateaualors que Smith et ses acolytes arrivent sur l’île les mains entièrement vides.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Une robinsonnade originale >