La honte

par

Les parents

Les parents d'Annie peuvent faire l’objet d’une analyse commune comme un seul personnage, tant ils ont une vision unique de leur vie, de leur société, et de leurs buts. Ils travaillent ensemble, et ont posé tous les deux le cadre de vie d'Annie, dans lequel elle est malheureuse.

 

Ses parents tenant un commerce, ils font en sorte d’avoir l’air sympathique et agréable envers tout le monde. Ils veillent à leur comportement, à leur image, et ainsi à leur réputation : ‘’ Parler bien suppose un effort, chercher un autre mot à la place de celui qui vient spontanément, emprunter une voix plus légère, précautionneuse, comme si l'on manipulait des objets délicats ‘’. Ils ne disent jamais un mot de trop ou de travers en public, et c’est pareil pour leur fille. C’est pourquoi ils sont sévères, l’envoient en école privée et l’obligent à suivre un enseignement religieux, comme tous les gens bien selon eux. Ils sont en réalité un peu lisses, renferment des frustrations et une sorte de fatalité, de ne jamais pouvoir sortir de leur condition, et de rester à leur place. Il faut être comme tout le monde, de peur de passer pour un fou, voire un imbécile : ‘’ Etre comme tout le monde était la visée générale, l'idéal à atteindre. L’originalité passait pour de l'excentricité, voire le signe qu'on a un ‘grain’, ce qui est finalement le but de ses parents, rester dans cet ordre établi. 

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les parents >

Dissertation à propos de La honte