La mort n'oublie personne

par

Moktar, Couture, Lenglart, Camblain

Ce sont tous des résistants, deshéros anonymes de la patrie. Le cas de Moktar est différent dans la mesure où,en raison de sa religion musulmane, il ne lui est pas rendu les mêmes honneursqu’aux autres. Pourtant, il a fait preuve d’autant de dévouement que sescamarades de combat.

 « On m’aexpliqué plus tard qu’il avait reçu une balle dans l’épaule, alors qu’ilprotégeait ma fuite. Il leur a tenu tête jusqu’à épuisement de ses munitions.Ils l’ont emmené à Arras sans même le soigner. On pense qu’il a été fusillé le21 juin, dans les fossés […] Son corps n’a jamais été retrouvé et comme iln’y avait sûrement pas assez de place dans le cimetière de Cauchel, on a évitéde lui creuser un trou. L’étoile et le croissant au milieu des croix, ça auraitdéparé ! »

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Moktar, Couture, Lenglart, Camblain >