La morte amoureuse

par

Conclusion

Dans La Morte amoureuse, Clarimonde incarne à la fois la figure de la femme idéale mais aussi la tentation, le fruit interdit, venant déstabiliser la vie de Romuald, tout juste ordonné prêtre. Le lecteur oscille en permanence entre le réel et le fantastique. De nombreux auteurs jouent avec cette ambiguïté comme Rodenbach dans Bruges-la-Morte ou Edgar Poe avec Ligeia. Ces trois nouvelles traitent ainsi d’un homme hanté par une femme dont l’existence et même la mort sont incertaines, énigmatiques.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Conclusion >