La philosophie de l’esprit

par

L’esprit absolu

L’esprit absolu constitue l’aboutissement du système de pensée de HEGEL. Au nombre des notions avec lesquelles il nous met en contact, figure l’esthétique. En effet, l’auteur parvient à, établir un lien entre esprit et esthétique, estimant qu’une œuvre d’art n’est en fait qu’une représentation d’une chose à laquelle l’homme a pensé dans son intériorité. En ce sens, les œuvres de l’esprit sont pour lui infiniment plus belles que celles que l’on trouve dans la nature, simplement parce qu’il estime que l’esprit d’une part, et ses créations d’autres part, ont un caractère supérieur à ce qui se trouve dans la nature et qui ne nécessite pas d’efforts de créativité pour exister : « Mais il est permis de soutenir dès maintenant que le beau artistique est plus élevé que le beau dans la nature. Car la beauté artistique est la beauté née et comme deux fois née de l'esprit. Or, autant l'esprit et ses créations sont plus élevés que la nature et ses manifestations, autant le beau artistique est lui aussi plus élevé que la beauté de la nature».

Outre l’esthétique, l’auteur aborde également la religion avec l’esprit absolu. Il estime qu’elle n’est autre qu’une des sources du développement de l’état. Par ailleurs, s’il est vrai que le terme de religion renvoie immédiatement à Dieu, et de manière plus spécifique à une perception de l’être divin comme étant une entité à dissocier de l’homme, HEGEL estime qu’il n’en est nullement ainsi. Selon lui, l’homme a en lui-même une étincelle divine. Et c’est d’ailleurs ce qui lui fait penser que la religion...

Inscrivez-vous pour continuer à lire L’esprit absolu >

Dissertation à propos de La philosophie de l’esprit