La princesse de Clèves

par

Résumé

Première partie

 

La France, sous Henri II, connaît une période faste et heureuse. À la cour, princes et princesses rivalisent de beauté et d'élégance et la vie semble douce pour les gens de la noblesse. C'est dans ce contexte que paraît pour la première fois au Louvre une jeune fille jusqu’alors inconnue : Mlle de Chartres. Élevée par sa tutrice Mme de Chartres, elle cultive à la fois beauté, esprit et vertu. Au palais, sa personne ne manque pas d'attirer les regards et de susciter l'admiration. Parmi les gens de la cour, un homme en particulier s'éprend de sa personne : le prince de Clèves. Il conçoit rapidement pour la jeune fille une passion sans bornes et fait savoir à la cour ses intentions. Touchée par son attitude, Mlle de Chartres fait part à sa mère de ses bontés, et, bien que n'ayant aucune attirance particulière pour lui, accepte de l'épouser. Mme de Chartres, ravie de cet arrangement, leur donne sa bénédiction. La joie du prince de Clèves se voit cependant altérée par le sentiment d'indifférence polie qui émane de sa jeune épouse. Elle n'éprouve pour lui ni impatience ni jalousie, ce qui l'attriste et donne lieu à de nombreux reproches au sein du nouveau couple.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de La princesse de Clèves